Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"38 témoins"

 

38 témoins

 

 

 

Inspiré d'un roman de Didier Decoin lui même tiré d'une histoire vraie, "38 témoins" soulève la question sur la lâcheté de plusieurs témoins face à un meurtre atroce.

 

Lucas Belvaux prend le parti d'ignorer complètement le meurtrier de l'histoire et ses motivations pour ne se concentrer que sur ces voisins d'immeuble témoins honteux et cachés d'un massacre. Ne vous attendez donc pas un thriller mais à un film lent, très lent, sur la remise en cause de personnages face à leurs lâcheté.

 

On peut légitimement accepter cette facette du film de Belvaux mais l'on ne comprend pas, du coup, pour quoi on n'assiste à aucun moment au meurtre sans cesse évoqué et surtout au comportement de chacun pendant ladite scène ? C'est un peu comme si Belvaux se contredisait lui même et rend très vite son film dénué de rythme et d'intérêt. Et si Yvan Attal s'en sort plutôt bien, il n'en est pas de même de sa partenaire Sophie Quinton, sans cesse en mono-expression, affligée d'un rictus des plus énervants, elle plombe définitivement le film vers le loupé intégral.



05/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres