Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"A la dérive"

IMG_7109.JPG

 

 

Il pourrait devenir un genre à lui tout seul : les films sur la thématique du naufrage a pondu un bon nombre d'œuvres dont certaines sont devenues des classiques. Qu'a donc à nous apporter ce nouvel écueil ?

 

Labellisée "tiré d'une histoire vraie", la nouvelle réalisation de Baltasar Kormàkur, spécialiste du "survival movie", puisque on lui doit déjà "Everest" et surtout "Survivre" sur une thématique proche, est embarquée de manière classique et sans vraiment de surprises.

 

Surtout ce choix de commencer direct par le naufrage et revenir sur ce qui a provoqué cela à coup de flash back n'est pas une très bonne idée. Car sitôt bien imprégné dans la dramaturgie du contexte, le spectateur est renvoyé dans des séquences plus soft qui gâchent la montée d'adrénaline. Le cinéaste va jusqu'à entrecouper la fameuse, et impressionnante, séquence de tempête de cette manière. Dommage vraiment. D'autant que le twist final n'est pas à la hauteur des espérances. N'est pas Shyamalan qui veut...

 

Reste un (trop ?) beau couple de cinéma : Sam Claflin et surtout Shailene Woodley, qui a également produit le film, assurent au maximum pour rendre quand même cette histoire singulière quelque peu attrayante. Mais on a tellement vu mieux sur le même sujet que celui ci semble plus faire écho à un "Lagon bleu" pour ados qu'un ersatz réussi d'un "All is lost" qui était nettement plus réussi. 

 



07/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 233 autres membres