Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Blanche comme neige »

3B9BBC3B-B2C8-4380-94E6-FEFAADD1A81E.jpeg

 

 

 

Revisiter un classique pour enfants pour en faire une variante dite pour adulte, l’idée n’est pas nouvelle et souvent, à l’arrivée casse gueule.

 

Anne Fontaine s’approche à peine y célèbre conte de Grimm tant et si bien que son nouveau long métrage peut arpenter sa route tranquillement sans comparaison réelle. C’est bien là sa première force. La cinéaste s’est octroyée un scénario béton pour ainsi dire sans faille et sans temps mort. 

 

L’auteure de « Entre ses mains » se risque même à nous livrer une œuvre qui n’aurait pas déplu à Sir Alfred himself tant le film flirte avec le suspense, le glamour, l’érotisme soft... un parfait mélange qui fait merveille à l’écran surtout que le tout est teinté d’un certain humour qui apporte une légèreté suffisante à l’ensemble.

 

Et comme d’habitude, Anne Fontaine a trouvé un casting de choc pour construire son excellent film : les habitués Isabelle Huppert (merveilleuse en « reine déchue » de son titre) et Benoît Poelvoorde (égal à lui même donc génial) mais aussi Vincent Macaigne et tous les autres « nains » apportent leur professionnalisme et talent à l’ensemble.

 

Et puis il y a Lou de Laâge. À chacune de ses (nombreuses) apparitions elle crève l’écran. Son charme naturel fait une fois encore mouche mais n’éclipse jamais son jeu d’actrice. Aussi à l’aise dans les scènes charnelles que dans des séquences plus soft, la jolie Lou a toutes les cartes en main pour suivre une destinée cinématographique à la Romy Schneider. Rien ne semble s’opposer à cela.

 

En attendant la suite de sa carrière, vous pouvez aller l’admirer dans film hautement réussi dont le seul tort est de passer,,hélas, un peu inaperçu en salles

 



16/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 261 autres membres