Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Le jour où j’ai pris l’apéro avec Jean-Paul Belmondo et Charles Gérard

807B91FA-C587-4313-B059-D06983374A9B.jpeg

 

C’était le 19 août 2018. Le rendez-vous avait été pris en milieu d’après-midi. Je vous laisse imaginer l’adrénaline qui montait en moi au fur et à mesure que l’heure approchait. Pensez donc : j’avais rendez-vous à Cannes, la Mecque du cinéma, pour boire un verre, il y en aura finalement plusieurs, avec Jean-Paul Belmondo et Charles Gérard, accompagnés de trois amis. 

 

Ce blog que vous lisez m’a déjà permis de côtoyer des acteurs qui m’ont, pour certains, donné leur confiance en m’accordant une interview. 

 

Pourtant ce 19 août a une saveur particulière : quelle autre légende du cinéma accepterait comme ça de passer 1h30 en compagnie d’un fan revendiqué comme je peux l’être ?

 

Jean-Paul l’a fait. Et voila que le moment tant attendu arrive. Un homme vient me chercher et, en un rien de temps, je m’installe à table juste à côté de Charles et en face de Jean-Paul. 

 

J‘avais déjà croisé pendant quelques minutes Bébel il y a une dizaine d’années. Il avait accepté volontiers de se faire en photo à mes côtés.

 

  https://www.indyblaveleblog.com/indy-blave-avec-jean-paul-belmondo

 

Mais là, c’est un moment inoubliable de cinéphile qui s‘offre à moi. Pendant 1h30, Jean-Paul et Charles ont répondu à mes questions avec une sympathie et une drôlerie qui les caractérisent tant. 

 

BEAE3653-8267-4F64-A131-9F2CE545E628.jpeg

 

 

Il ne s’agissait pas d’une interview comme

j‘ai pu en faire auparavant. Pas de micro, pas de retranscription sur ce présent blog. Il s’agissait juste de passer un moment inoubliable rempli d’anecdotes sur les multiples tournages que ces deux compères qui se connaissent depuis près de 70 ans (!) ont connu. 

Les films de Lelouch, Verneuil, Deray, Godard... ont été passé au peigne fin avec des infos demeurées inédites.

 

Je ne les remercierai jamais assez pour ce moment de bonheur qu’ils m’ont offert. 

 

Et bien sûr je dois une reconnaissance éternelle à l’homme qui a rendu ce rendez-vous possible que je préfère laisser dans l’anonymat afin de le préserver. Un homme adorable. Comme Bebel et Charlot. 

 



23/08/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres