Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« L’événement »

8B9EF53F-E75D-4867-9E6F-B602A0AF3FB2

 

Période d’or les années 60 ? Si, sur des bien des points, elles furent assurément merveilleuses, elles ne furent pas dénuées d’absurdités ou de situations inacceptable. L’anti avortement est une de ses anomalies. C’est justement le sujet de « L’événement » qui raconte le parcours (tiré d’une histoire vraie) d’une jeune fille enceinte qui va vivre un cauchemar pour vouloir se faire avorter dans la France de Charles de Gaulle.

 

Au genre « drame »  auquel il est justement associé lorsque vous tapez le nom du film sur allo ciné, ou autres sites du même genre, il serait juste d’y ajouter « horreur ». Car, disons le franchement, certaines scènes du film n’ont rien à envier aux  films horrifiques. Des scènes brutales, gênantes et éprouvantes qui sont d’autant plus terribles qu’elles appartiennent à une réalité passée voire même encore présentes dans certains pays.

 

Entendons nous : il n’y a pas de gratuité dans ce qui est montré. La réalisatrice, Audrey Diwan, démontre une réalité qui a existé sans fard ni tabou. L’adaptation du livre homonyme et autobiographique de Annie Ernaux, écrit bien avant la tendance #metoo est remarquable dans sa construction. Sans jamais virer dans le pathos,Audrey Dylan signe une œuvre forte et puissante au scénario épatant parce que authentique.

 

Devant la caméra de la cinéaste, c’est une talentueuse jeune actrice qui se dévoile, Anamaria Vartolomei est la révélation du film. Éblouissante de naturel, elle crève l’écran dans sa sensibilité et son naturel. Omniprésente d’un bout à l’autre, elle n’est jamais écrasée par le poids du rôle qui lui a été confié. Sachant que ses partenaires de jeu sont également à la hauteur, on a droit, grâce à eux, à une œuvre hautement recommandable.



03/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres