Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Ted"

 

Ted

 

 

 

 

A voir l'affiche et son potentiel sujet, nous pourrions penser que "Ted" est un film pour enfants. A y voir de plus près il n'en est rien. Cet ours en peluche, devenu vivant grâce au voeu d'un petit garçon,ce qui nous vaut d'ailleurs un excellent pré-générique à ne pas rater,  est loin d'être le jouet à mettre entre les mains de n'importe quel gamin. Ted fume des pétards, couche avec un tas de filles, est vulgaire... 

 

C'est donc là l'heureuse idée d'un cinéaste que de raconter de façon métaphorique le manque de maturité qui sommeille en (presque) chacun de ces hommes, oscillant entre 30 et 40 ans, qui refusent l'engagement, d'évoluer. Ted est le côté "obscur" de chacun d'entre eux. 

 

Le scénario fourmille d'idées qui vont dans ce sens.qui nous donne droit à des scènes assez drôles...quand elles n'ont pas tendance à se répéter. Car reconnaissons que Seth Macfarlane a tendance parfois à trop insister sur les mêmes gags. Pas la peine effectivement de répeter lourdement  les caractéristiques spéciales de son ours en tombant parfois dans la vulgarité.

 

Il n'en demeure pas moins que nous rions beaucoup notamment lors de clins d'oeil cinématographiques. Le réalisateur est, semble t'il, un grand fan de Spielberg et de sa grande période "E.T."/Indiana Jones ainsi bien sûr que de "Star wars" ou les James Bond  et le film n'est jamais aussi bon que lorsqu'il se lance dans la parodie ou les clins d'oeil qui ne manquent pas. Voir Ted récupérer son oreille arrachée comme Indiana Jones récupérant son chapeau dans "Le temple maudit" sur la musique correspondante de John Williams ou encore la copine qui constate que son gars a mis "La marche impériale" de "Star Wars en musique sur son mobile lorsqu'elle l'appelle sont autant de scènes hilarantes. Nous ne pouvons pas oublier non plus le fil conducteur soit donc le film "Flash Gordon" avec l'apparition de son héros de l'époque, Sam J. Jones, dans un exercice d'auto dérision tout à fait délicieux.

 

Et le cinéaste n'a pas raté son duo d'acteurs vedettes. Face à la toujours craquante Mila Kunis, nous avons un Mark Wahlberg de plus en plus à l'aise dans le registre de la comédie. L'acteur est comme un poisson dans l'eau dans ses habits d'ado attardé. Il faut le voir aussi dans ce qui est peut être la scène la plus drôle du film chanter sur scène "All time high" du film "Octopussy" de façon particulièrement exécrable, lui l'ex chanteur des "New kids on the block". Cette scène a tout pour devenir culte.

 

Si "Ted" a parfois des faiblesses, dommage notamment que le réalisateur ait rajouté une histoire de kidnapping complètement idiote, il n'en demeure pas moins l'une des meilleures trouvailles dans les comédies hollywoodiennes de ces derniers temps. 



14/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres