Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Un amour impossible »

6633132D-962D-4D3B-8CF1-C596B9F0608D.jpeg

 

 

« Un amour impossible » ? Vraiment un ? A la sortie du nouveau film de Catherine Corsini c’est la question que l’on se pose légitimement : s’il y a un seul « amour impossible » lequel est référencé ? Car y bien regarder trois possibilités  y répondent : l’amour d’une femme pour un homme qui ne veut pas l’épouser à cause de son statut social, l’amour d’une mère pour sa fille au gré d’une relation souvent conflictuelle ou encore l’amour d’un père pour cette même fille fait d’ignorance et de déni.

 

Les situations n’ont pas pour objectif d’être simples et sombrent vers une dramaturgie que l’on ne saurait détecter immédiatement. Ce n’est jamais du pathos gratuit, c’est du Christine Angot quand même, mais la charge est lourde malgré tout. 

 

Mais Catherine Corsini a une artillerie lourde devant sa caméra : que ce soit l’impeccable Niels Carpentier ou les diverses actrices incarnant Chantal, l’interprétation est superbe.

 

Et puis il y a Virginie Efira. On n’a pas fini sur ce blog d’émanciper tout le bien que l’on pense de l’actrice. Une fois encore, elle nous bluffe, nous emmène dans des contrées inédites de son jeu et prouve encore qu’elle n’en a pas fini de nous étonner. Elle a largement l’étoffe pour devenir une grande du métier.

 

Le superbe casting saura compenser quelques défauts notamment temporels du film, notamment une certaine illogique quant à l’âge de Chantal dans des séquences apparemment censées se passer de nos jours ou alors l’utilisation de mobiles à une époque où ceux ci n’existaient pas. C’est pas bien grave mais cela fait un peu bizarre quand même. 

 

Pas de quoi gâcher un plaisir certain.

 



14/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres