Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

10 films incontournables de Richard Fleischer

 

 

Richard Fleischer sur le tournage de "Soleil vert" en 1972

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tel John Sturges, qui fut de sa génération, Richard Fleischer arpenta toute sa carrière en "bon faiseur". Entendez par là un réalisateur dont on peut compter sur l'indénaible qualité de mise en scène mais dont il ne ressort pas un coup de génie. 

 

A la vue de sa filmographie, cette image est terriblement injuste. Le cinéaste, décédé en 2006, a laissé une empreinte indiscutable au sein du 7e art. La preuve avec dix films devenus pour la plupart des classiques : 

 

 

 

1/ 20.000 lieues sous les mers (1954)

 

Ce classique des studios Disney, à une époque où ils realisaient encore des films qui faisaient rêver voit Kirk Douglas affronter le capitaine Nemo (James Mason) avec pour point d'orgue une fabuleuse scène de bataille avec une pieuvre géante.

 

 

 

 

2/ Les vikings (1956)

 

Richard Fleisher retrouve Kirk Douglas qu'il enrôle dans un rôle de méchant cette fois dont on n'oublie pas l'œil arraché par un faucon. Le film est mémorable notamment par ses scènes de sadisme, plutôt rares à l'époque. De plus, le film est servi par un casting haut de gamme puisque outre Douglas, Tony Curtis, Janet Leigh et Ernest Borgnine sont de la partie.

 

 

 

3/ Le voyage fantastique (1966)


Plus de 20 ans avant "L'aventure intérieure", Fleisher s'était déjà essayé à la miniaturisation humaine pour s'immiscer dans un corps. Une épopée à couper le souffle avec des trucages inédits pour l'époque. 

 

 


4/ L'étrangleur de Boston (1968)

 

Fleisher s'intéresse de près à l'histoire véridique de Albert De Salvo, un modeste plombier qui était, par ailleurs, un tueur en série qui tua 13 femmes. Tony Curtis personnifie l'assassin et nous offre une des meilleures performances de sa carrière. Henry Fonda et George Kennedy se      chargent quant à eux de le traquer.

 

 

 

5/ Che ! (1969)

 

Bien avant Steven Soderbergh, Fleischer s'interessa au révolutionnaire argentin Che Guevara, deux ans seulement après sa mort. Omar Sharif personnifie ce personnage emblématique aux côtés de Jack Palance.

 

 

 

6/ Tora ! Tora ! Tora !

 

Fleischer se sera, un peu comme tous les réalisateurs hollywoodiens de l'époque, essayé au film de guerre. Le cinéaste s'est ici interessé à l'épisode de Pearl Harbor qui entraina l'entrée en guerre des Etats-Unis.

 

 

 

7/ Les flics ne dorment pas la nuit (1972)

 

Après avoir mis en scène deux autres brillants polars au début des années 70, "L'étrangleur de la place Rillington" et "Terreur aveugle", Fleischer s'interesse de près au quotidien de flics en uniforme joués par George C.Scott et Stacy Keach. Si le film fut un bide relatif à sa sortie, il a depuis gagné ses galons de classique du genre.

 

 


8/ Soleil vert (1973)

 

Décrit comme un des meilleurs films d'anticipation jamais réalisés, "Soleil vert" est un film qui fait froid dans le dos, et plus encore maintenant qu'à l'époque. Face au toujours impeccable Charlton Heston, Edward G.Robinson livre sa dernière performance sur grand écran.

 

 

9/ Mr majestik

 

Fleischer offre à Charles Bronson l'un de ses meilleurs rôles. Ou comment un dirigeant d'exploitation de pastèques se retrouve à jouer les justiciers pour défendre sa peau face à des malfrats qui ont juré sa perte.

 

 


10/ Conan le destructeur

 

Les derniers films de Fleischer ne furent pas parmi les meilleurs. Il signa le très oubliable "Amityville, 3D". Il fit néanmoins tourner Arnold Schwarzenegger dans la suite de "Conan le barbare". Les deux hommes se retrouvèrent une nouvelle fois pour "Kalidor" un copié/collé des "Conan" dont il est un troisième opus non officiel...

 



07/12/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres