"Avengers : Infinity war" - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Avengers : Infinity war"

IMG_6765.JPG

 

Venez Mesdames et Messieurs à un spectacle exceptionnel : retrouvez TOUS les Avengers (bon certes pas tous mais chut ça va tuer l'annonce) dans une grande aventure. Un show ébouriffant Mesdames et Messieurs où vous verrez l'incroyable Hulk, le sensationnel Iron Man, l'exceptionnel Spider-Man, l'extraordinaire Thor, le mythique Captain America et tant d'autres affronter le terrifiant Thanos. Les combats seront terrifiants et sans merci. Et surtout l'issue ne sera pas forcément celle que vous croyez (ou pas laissons la surprise). Nos producteurs ont misé plus de 400 millions de dollars pour votre plus grand plaisir, alors pensez bien que vous en aurez pour votre argent.

 

Il y a clairement, et plus encore que dans les précédents, un côté grand spectacle qui tendrait du côté cirque dans cette troisième réunion officielle des Avengers. Un de ces cirques que l'on trouvait au début du 20e siècle où l'on exposait des spécimen étranges. C'est clairement là son principal mérite : le budget du film est visible sur chaque image du film et le spectateur en prend pleins les mirettes. C'est époustouflant tout le temps, étouffant même parfois. 

 

L'autre grande interrogation était aussi de savoir comment tous les très nombreux protagonistes de cet épisode allaient parvenir à exister. C'est là l'excellente surprise du film. Chaque personnage a sa raison d'exister, a ses scènes qui lui sont propres tout cela autour d'une parfaite linéarité de l'histoire. Par là même les superstars, soit donc les trois Chris Hensworth, Pratt et Evans sans oublier le king Robert Downey Jr, rentrent dans le rang et mangent la même part de gâteau que les autres. Le film en ressort grandi et c'est tant mieux. 

 

Reste que "Avengers 3" n'est pas non plus un produit parfait. Le scénario joue finalement sur une idée simple qui tourne autour de l'idée que nos héros doivent faire la nique au méga méchant Thanos. De ce fait, le film regorge de pas mal de scènes similaires où l'on voit les Avengers se prendre une branlée avant de se ressaisir puis reperdre l'avantage et ainsi de suite. Peu importe que le décor change, le résultat est le même. C'est l'inconvénient récurrent d'avoir un budget trop confortable : on tombe dans le piège de la surenchère d'effets spéciaux au détriment d'une histoire quelque peu faiblarde finalement. 

 

Bien sûr on se laisse quand même embarquer facilement dans cette guerre intergalactique, le charme des personnages et l'humour aidant, mais on est en droit de rester sur sa faim. Le film se veut si rythmé et rapide que l'émotion palpable de certaines séquences est réduite à néant. 

 

Difficile de ne pas évoquer ici l'incroyable fin du film. On ne va pas la spoiler ici mais le sentiment est malgré tout mitigé. La suite a quand même de grandes chances de transformer cette hallucinante fin en coup d'épée dans l'eau. Si c'est pas le cas, chapeau, en revanche si la logique l'emporte, on est tenté de reprendre le titre d'une œuvre de Shakespeare : "Beaucoup de bruit pour rien"...

 



04/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres