Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Bones and all »

337E18FF-AB30-49EA-8290-B09EDE7BD351

 

Faire un film sur le cannibalisme ? Pourquoi pas. Le 7e art n’y a pas consacré tant d’œuvres que cela même si certaines ont marqué les esprits, ce n’est pas Anthony Hopkins qui dirait le contraire.

 

Sur l’idée de suivre une bande de cannibales qui se repèrent par le flair, Luca Guadagnino se lance dans l’adaptation d’un roman de Camille de Angelis mais ne convainc pas.

 

Le film souffre d’abord d’une extrême lenteur qui sied mal au genre. Entre séquences bavardes et manque de dynamisme, l’ennui prend souvent le pas sur l’intérêt.

 

Il est peu attractif également par son côté sale. Tout semble crade ici, à la limite du vulgaire souvent. Et c’est gratuit.

 

Les acteurs eux même sont un problème. Mark Lawrence est trop dérangeant et met franchement mal à l’aise. Certes, son personnage n’est pas là pour être rendu attachant, loin s’en faut, mais il dégage quelque chose de trop malsain ce qui est quelque peu déstabilisant. Quant au couple vedette, Taylor Russel et Timothée Chalamet, il peine à convaincre tant l’alchimie entre les deux ne fonctionne pas.

 

Beaucoup trop long, « Bones and all » est une déception énorme à l’arrivée alors qu’il semblait avoir toutes les cartes en main pour être une œuvre culte du genre. Dommage.



23/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 321 autres membres