Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Carol"

image.jpg

 

 

Il y a quelques années encore, un film comme "Carol" aurait chez nous défrayé la chronique par son sujet en apparence brûlant. Pensez donc une histoire sur fond d'homosexualité a eu pour longtemps l'effet d'une bombe cinématographique.

 
Depuis quelques années, des films sulfureux comme "La vie d'Adèle" sont passés par là rendant le sujet quelque peu commun désormais.
 
Aux États-Unis, les choses semblent aller quelque peu moins vite et les films consacrés créent un aspect nouveau dans un Hollywood encore prude sur le sujet.
 
Cette pudeur se ressent à travers cette belle histoire d'amour brillamment interprétée par deux actrices au firmament de leur talent. 
 
Si Cate Blanchet confirme tout le bien que l'on pensait d'elle, on s'attache pourtant plus à sa partenaire Rooney Mara qui continue une brillante carrière qui prend un envol de plus en plus certain vers les sommets. Dans leurs scènes communes, c'est elle qui l'emporte.
 
On se demande d'ailleurs pourquoi le film se prénomme "Carol" et non "Carol et Thérèse" tout comme la nomination en second rôle nous paraît énigmatique alors que le festival de Cannes ne s'y est pas trompé...
 
Todd Haynes s'était déjà essayé sur un sujet similaire avec "Loin du paradis" (amour inter raciale à la même époque des années 50) avec sans doute plus de réussite et d'originalité. Le réalisateur ne semble pas complètement se renouveler ici et nous offre à l'arrivée un film gentillet sans vraie surprise. Pas vraiment LE film sur le sujet.


31/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres