Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Ces acteurs qui se sont détestés sur le tournage d’un film.

1E752828-085A-4024-90D7-6A877A44AA5F

 

Harrison Ford et Brad Pitt vedettes de  "Ennemis rapprochés" le bien nommé...

 


"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !" disait Jean Yanne. Si les problèmes d'entente des acteurs ne transparaissent que rarement à l'écran, ils n'en demeurent pas moins réels. Les acteurs ci-dessous semblent, la plupart du temps, les meilleurs amis du monde devant la caméra alors qu'il n'en était rien durant le tournage. Retour sur dix duos qui ne se sont pas du tout entendus sur le tournage :

 

1/ Dean Martin et Jerry Lewis

 

E354D36A-22B6-4309-9138-A9A22A27A982

 

 

Films en commun : 17 films entre 1949 et 1956.

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

Révélés en même temps à la fin des années 40, le duo Martin / Lewis écume les cabarets américains à coup de sketchs qui font fureur. Très logiquement, leur duo intéresse les producteurs de cinéma qui leur proposent des films. Le succès de ceux-ci seront aussi importants que leurs spectacles.

 

La réussite tient sur une formule inchangée tout au long de leurs films : Dean joue les playboys chantant tandis que Jerry fait le pitre pour amuser la galerie. Mais Martin va se lasser de jouer les faire-valoir de Lewis. Les deux hommes se fâchent alors que leurs contrats les obligent à tourner encore plusieurs films ensemble. La rumeur de leurs discordes est telle qu’à la fin de « Un trouillard du Far-West » ils sont obligés d’apporter un démenti ! Un démenti de courte durée puisque leur film suivant « Un vrai cinglé de cinéma » sera leur dernier définitif.

 

Les deux hommes ne s’adresseront plus la parole pendant près de 20 ans avant que Frank Sinatra ne parvienne à les réunir lors du telethon en 1975. La réconciliation définitive n’aura pourtant lieu qu’une dizaine d’années après.

 


2/  Marylin Monroe et Tony Curtis

 

CBE7FFEF-9450-49D0-B476-718B30AFF310

 

Film en commun : « Certains l’aiment chaud » (1959)

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

« Embraser Marylin, c’est comme embrasser Hitler ! ». Voilà la phrase qui résume bien les rapports houleux que connurent Tony Curtis et Marylin Monroe sur le tournage du pourtant chef-d’œuvre « Certains l’aiment chaud ».

 

Dans son autobiographie, Curtis raconte que Monroe a même tenté de l’étouffer durant une scène de baiser ! Cette tension n’a pourtant pas empêché les deux acteurs d’être amants au point que Marylin tomba enceinte ! Alors mariée à Arthur Miller, ce dernier somma Curtis de sortir de leur vie une fois le tournage fini. Ce que Curtis fit...

 

3/ Steve McQueen et Yul Brynner 

 

035D4924-E39A-4505-86BF-D4B6AB76691D

 

Film en commun : « Les 7 mercenaires » (1960)

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

Quand commence le tournage des « 7 mercenaires », Yul Brynner est déjà une grande star, oscarisée de surcroît. Il est à l’origine du projet de ce remake des "Sept samouraïs" dont il veut le rôle vedette. Ce sera chose faite après le désistement d’Anthony Quinn qui quitte le film après une mésentente avec la production.

 

Brynner se voit partager la vedette avec une série d’acteurs inconnus, ou presque, parmi lesquels le jeune Steve McQueen connu des spectateurs grâce à la série à succès « Au nom de la loi ». Tous les acteurs du film, de Charles Bronson à James Coburn en passant par Robert Vaughn ou encore Horst Buchholz, voient en « Les 7 mercenaires » l’occasion en or de devenir une vedette. Pour cela il leur faut se démarquer, se faire remarquer. A ce jeu là, Steve McQueen va être celui qui va pousser le bouchon le plus loin. Il faut dire que son temps de présence à l’écran est quasiment aussi important que Brynner, il joue son bras droit dans le film, aussi va t’il tout faire pour se faire remarquer, notamment lors des scènes où il est en arrière plan tandis que Brynner parle.

Évidement ce comportement ne va pas être du goût de ce dernier qui ne va pas manquer de lui faire savoir. La tension va alors monter d’un cran entre les deux hommes, une tension que John Sturges, le réalisateur, aura toutes les peines du monde à calmer. Cela n’empêchera pas le film de devenir l’un des westerns les plus célèbres du monde. Pas rancunier, Brynner ira proposer à McQueen de jouer dans la suite en lui promettant de faire jeu égal avec lui. McQueen refusera poliment préférant enchaîner cette même année, nous sommes alors en 1966, « La canonnière du Yang-Tsé » et « Nevada Smith » deux de ses meilleurs films.


4/ Jean Marais et Louis de Funès 


763913EB-E8FC-4ADD-89B2-231734F32E7F

 

Films communs : « Fantômas » (1964), « Fantômas se déchaîne » (1965) et « Fantômas contre Scotland-Yard » (1967)

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

En 1964, Louis de Funès, acteur alors en plein gain de popularité, accepte de remplacer presqu’au pied levé Bourvil, initialement prévu pour le rôle du commissaire Juve dans « Fantômas ». L’énorme succès du film, plus de 4 millions d’entrées, incite les producteurs à mettre en chantier une suite. Une guerre d’ego va très vite naître entre Jean Marais et Louis de Funès.

 

Le premier va mal supporter de passer, au fil des films de la série, de héros à faire-valoir de de Funès lequel enchaîne les énormes succès entre deux « Fantômas ». La coupe devient pleine avec le troisième volet où de Funès est clairement devenue la seule star du film. Un quatrième volet est prévu mais les deux hommes ne se supportent définitivement plus. « Fantômas à Moscou », qui aurait dû être le film suivant ne verra jamais le jour.

 

5/ Patrick Swayze et Jennifer Grey 

 

 

49315E78-F678-4B4D-ABDF-DE3DDFF5DFC9

 

Films en commun « L’aube rouge » (1984) et « Dirty dancing » (1987)

 

Mais qu'est-ce qui s'est passé ?


Après avoir joué ensemble dans « L’aube rouge », nanar culte de 1984, Patrick Swayze et Jennifer Grey se retrouvent pour « Dirty dancing ». Problème : sur « L’aube rouge » les deux acteurs ne se sont pas entendus au point que Jennifer Grey songe à refuser « Dirty dancing ». Et le tournage commence à nouveau de façon houleuse entre les deux acteurs. Patrick Swayze ne supporte notamment pas les crises de fou rire de Jennifer Grey durant leurs scènes de répétition. Bonne nouvelle tout de même : les deux acteurs vont parvenir à enterrer la hache de guerre et permettre au tournage de se finir dans de meilleures conditions.

 

6/ Michael J. Fox et Sean Penn 

2C9C0C6D-B5BA-4550-8B6A-CF7662E02799

 

Film en commun : « Outrages » (1989)

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

Alors que « Outrages » s’est monté grâce à la popularité du moment de Michael J.Fox, auréolé des succès de la saga « Retour vers le futur », il fut ignoré tout le long du tournage par son partenaire Sean Penn comme le raconta Brian de Palma, réalisateur du film, à la Cinémathèque Française : « Sean n'a pas du tout adressé la parole à Michael J. Fox durant tout le tournage. Il n'a pas quitté son rôle de sergent. Il trainait avec les gars de l'armée mais a complètement ignoré Michael. Il le considérait comme de la Kryptonite. C'est même allé très loin. Notamment la scène où Michael le poursuit avec sa pelle, Sean n'arrêtait pas de le provoquer. On faisait plusieurs prises, et Sean continuait. Et là d'un seul coup, dans une des prises, Sean a littéralement poussé Michael à terre. Michael s'est relevé et l'a ensuite fusillé du regard. On a gardé cette réaction dans le film ». Inutile de dire que les deux acteurs ne tournèrent plus jamais ensemble...

 

7/ Tommy Lee Jones et Jim Carrey 

 

292A63A3-8BA5-4F4F-9CE4-2A9BC50F41A1

 

Film en commun : « Batman forever » (1995)

 

Mais qu’est ce qui s’est passé ?

 

C’est lors d’un entretien avec le podcast « Norm McDonald Live » que Jim Carrey s’est confié sur sa mésentente avec Tommy Lee Jones lors du tournage de « Batman forever ». Tommy Lee Jones aurait pris en grippe d’entrée de jeu Jim Carrey. Selon Jim Carrey cela serait une histoire d’égo, Jones ayant mal vécu l’échec de « Cobb », qui lui tenait à cœur, et voir le triomphe de « Dumb and Dumber » sorti le même mois.

 

Carrey confia être tombé sur Jones au restaurant durant le tournage : « Le maître d'hôtel a dit : 'Oh, j'ai entendu dire que vous travaillez avec Tommy Lee Jones. Il est juste là en train de dîner'. J'y suis allé et j'ai dit : 'Hey Tommy, comment ça va ?'. Il est devenu livide. Il s'est levé en tremblant - il devait être en train de rêver qu'il me tuait ou quelque chose comme ça. Et il m'a pris dans ses bras en disant : 'Je te déteste. Je ne t'aime vraiment pas'. Et j'ai dit : 'Quel est le problème ?', tout en tirant une chaise, ce qui n'était certainement pas très malin. Il m'a répondu : 'Je ne supporte pas ta bouffonnerie". Les deux hommes ne s’adressèrent plus jamais la parole après le tournage...

 

8/ Harrison Ford et Brad Pitt 

 

8D57386D-E2F7-4DD6-9B51-4446ABCC008F

 

Film commun : « Ennemis rapprochés » (1997)

 

Mais qu'est-ce qui s'est passé ?

 

C’est Brad Pitt qui est à l’initiative du projet auquel se rattache  Harrison Ford qui propose Alan J. Pakula, avec qui il a fait « Présumé innocent » pour le diriger.

A peine arrivé, Ford souhaite que son personnage soit développé, estimant que le film fait davantage la part belle à Brad Pitt. Ce dernier demande également la réécriture de son rôle occasionnant un début de tournage armé d’un scénario dont la fin n’est pas défini.

 

Brad Pitt qui ne reconnaît plus le film qui lui avait donné un coup de cœur veut quitter le tournage mais les producteurs menacent de lui intenter un procès qui lui coûterait des millions de dollars. La tension monte entre les deux stars au point qu’elles finissent par ne plus s’adresser la parole. Le budget flambe et le tournage s’achève avec une scène finale qu’il faut retourner intégralement après que celle initiale n’ait convenu à personne. Brad Pitt refusant de faire la promo du film, ce dernier ne sera qu’un demi succès. Reste que le temps a adouci les rapports entre Ford et Pitt. Ce dernier vint rendre hommage à Indiana Jones lors de la cérémonie de l’AFI Life Achievement Award en 2000. Ford dira de Pitt quelques années plus tard que c’est un « bon garçon ».

 

9/ Claire Danes et Leonardo DiCaprio 

 

78CFC423-69A9-4844-9A59-793B9DEE0ECB

 

Film en commun : « Roméo + Juliette » (1996)

 

Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

 

Alors que le film est entré au Panthéon des films cultes auprès de la jeune génération d’alors, l’alchimie palpable entre ses deux vedettes ne reflétaient pas la réalité de ce que fût le tournage. Claire Danes voyait en Leo qu’un type immature tandis que lui la trouvait « coincée ». Résultat : les deux vedettes ne s’adressèrent quasiment jamais la parole durant le tournage.

 

10/ Rachel McAdams et Ryan Gosling

 

A708992E-0B9D-4B2C-BD64-4B09979CCD2E

 

Film en commun : « N’oublie jamais » (2004)

 

Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

 

C’est a l’occasion des dix ans du film que Nick Cassavetes, réalisateur de « N’oublie jamais » a révélé la mésentente entre McAdams et Gosling : « "Ryan est venu me trouver, il y avait 150 personnes sur la scène, il m'a dit: 'Nick, viens ici!' Il tournait une scène avec Rachel et il m'a demandé: 'Pourrais-tu la faire partir d'ici et apporter une autre actrice pour lire hors caméra, face à moi ?' J'ai dit 'Quoi ?' Il m'a répondu : 'Je ne peux pas. Je ne peux pas le faire avec elle. Je ne pourrais rien faire sortir de bon de cette relation!".

 

Le cinéaste a tenté de calmer les tensions entre ses deux acteurs : « Nous sommes allés dans une chambre avec un producteur; ils ont commencé à crier et hurler l'un sur l'autre. Je suis sorti de la pièce. Je fumais ma cigarette et ils sont tous sortis: 'Ok, faisons-le'  Et ça s'est amélioré après ça! »

 

Il faut croire que McAdams et Gosling ne gardèrent pas qu’un mauvais souvenir du film puisque les deux acteurs formèrent peu de temps après l’un des couples les plus glamours des années 2000 !

 

 

 



01/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres