Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Elysium"

Elysium

 

Tiens encore un film relatant un monde futur plutôt obscur à coup d'images de synthèse qui sont là pour nous en mettre plein la vue. Ensuite, on met une star en tête de casting parce qu'il faut bien amortir les frais du film. Ici c'est Matt Damon qui s'y colle. Comme Matt voulait faire une perf' notable, il s'est rasé la tête et s'est bodybuildé. Alors, quand même il faut qu'il y ait la petite scène, inutile, où l'acteur apparait torse nu qu'il ait pas l'impression de s'être musclé pour rien, le rôle le justifiait il d'ailleurs ?

 

Le scénario ? Pas de quoi fouetter un chat. Des riches, forcement méchants, se sont barrés d'une Terre en décomposition, pour se créer un monde meilleur, vrai eldorado sur orbite. Alors les pauvres, forcement gentils, veulent un peu de la part du gâteau. Si vous êtes arrivés en retard à la séance, rassurez vous, il ne se passe pas grand chose les vingts premières minutes. Après, un rythme, plutôt soutenu avouons le, vient enfin s'immiscer dans le film. 

 

On ne peut pas dire que l'on passe un désagréable moment, mais le film souffre de personnages trop caricaturaux et qui manquent de relief à commencer par Jodie Foster dont on ne saisit pas bien les pulsions meurtrières qui sommeillent en elle notamment quand elle donne l'ordre de détruire des vaisseaux, avec femmes et enfants dedans, sans le moindre état d'âme. La métaphore avec le monde actuel est assez grotesque et naïve finalement.

 

Et surtout, "Elysium' a ce principal défaut d'arriver après bon nombre d'autres films apocalyptiques. Ce n'est pas forcement sa faute mais on a une grosse tendance à la saturation quand même...



01/09/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres