Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Felicità »

60B2B6BB-E826-4E5A-8B59-6F2CC83B23F1

 

La première scène nous mène sur une fausse piste. Ou pas. On devrait dire que la thématique de cette première séquence nous mène sur une fausse piste. Elle nous présente en revanche parfaitement cette famille atypique que l’on va suivre dans une drôle d’aventure qui n’en finit pas de nous surprendre.

 

Bruno Merle nous embarque dans une histoire à plusieurs tiroirs où l’on ne sait jamais trop à l’avance à quoi s’attendre mais le cinéaste ne tombe jamais dans l’exagération ce qui est un exercice parfois périlleux dans ce style de film.

 

La preuve est surtout faite que l’on peut faire un film à suspense et rebondissements en tout genre avec quelques euros en poche. Et un casting de premier choix aussi. Car le trio héros de ce presque road movie contribue largement à la réussite du deuxième long métrage de Bruno Merle. Que ce soit la jeune Rita Merle ou ses parents de cinéma incarnés par les excellents Rutherford et Pio Marmaï, ils enjolivent avec un talent indéniable cette œuvre efficace et sans temps mort que l’on aurait tort de zapper. Son court format (moins de une heure trente) permet d’optimiser le temps et de parfaire la réussite d’ensemble. Une bonne découverte de l’été.

 



30/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres