Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Hatchi"

Hatchi

 

 Il n'est pas toujours facile d'être objectif face à une oeuvre. La critique a un rôle qui se doit d'être integre. Mais cela voudrait dire encenser les films des "grands" du 7e art (puisque que c'est l'art évoqué ici) et massacrer les autres. "Hatchi", de ce point de vue là devrait passer de mauvaises lignes ici. Son auteur étant en plus Lasse Halstrom, réalisateur qu'il parait impossible d'apprécier par la presse qui se plait à dénigrer l'ensemble de son oeuvre à forte odeur de guimauve. Eh bien tant pis si la crédibilité de votre humble serviteur en prend un coup. Votre critique préféré se doit de vous prévenir qu'il adore la filmo de Lasse Hallstrom de "l'oeuvre de Dieu la part du diable" à "Cher John" en passant par "le chocolat" et "une vie inachevée". "Hatchi" n'échappera pas à la rêgle. Ce trés beau film tiré d'une histoire vraie aura peine à ne pas vous faire verser une petite larme, voire plus comme la femme de votre serviteur. Richard Gere, qui après "l'élite de Brooklyn" est décidemment en trés grande forme en ce moment, nous livre une trés belle composition, l'une de ses meilleures sans doute, dans le rôle de cet homme qui revit, lui époux un peu dépité, au travers son attachement avec son chien. Il est bien secondé par la trop rare Joan Allen, parfaite en épouse dubitative puis compréhensive face à cette histoire d'amour plutôt cocasse entre un maitre et son chien. N'oublions pas les seconds rôles parmi lesquels Jason Alexander qu'on a plaisir à revoir. Doté de scènes trés réussies, qui n'oublient pas l'humour (du moins dans la première partie),le film d' Hallstrom nous emmene dans une oeuvre sans temps mort qui nous émeut profondément. 



13/06/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres