Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Hommage à Richard Attenborough

 

 

                 

 

                     Richard Attenborough avec Steve McQueen dans "La grande évasion"

 

Né en 1923, Richard Attenborough s'était fait connaitre en 1947 avec le film "le gang des tueurs". Ce n'est pas pour autant que la gloire arrive soudainement. Si l'acteur tourne beaucoup après ce film, peu sont notables. Citons cependant "La boite magique" en 1951 ou encore "Ce sacré confrère" en 1957, "Après moi le déluge" en 1959 (avec Peter Sellers) ou encore "Jet storm" en 1959.

 

Mais c'est "La grande évasion" en 1963 qui le lance vraiment. Dans ce film de guerre, un des plus gros succès des années 60, il fait la rencontre de son ami Steve McQueen.

 

Extrait de "La grande évasion" : 

 

 

Parmi les films notables en tant qu'acteur qu'il tourne les années suivantes citons "le rideau de brume (1964) ou encore "Le vol du Phénix" (1965).

 

En 1966, il retrouve Steve McQueen pour "la canonnière du Yang-Tsé" qui lui vaut un Golden Globe du meilleur second rôle.

Il remporte un deuxième Golden Globe, toujours en second rôle, l'année suivante pour "L'extravagant Dr Dolittle" (rôle tenu par Rex Harrison).

 

C'est à cette époque que Richard Attenborough s'attaque à sa carrière de cinéaste avec un premier film en 1969, "Ah Dieu, que la guerre est jolie !".

Suivront "Les griffes du lion" en 1972 (avec Robert Shaw), l'énorme film de guerre "Un pont trop loin" en 1977 et son casting haut de gamme (Michael Caine, Sean Connery, Robert Redford, Gene Hackman, James Caan...), "Magic" en 1978.

 

En 1982, il réalise "Gandhi" qui lui vaut les Oscars de meilleur film et de meilleur réalisateur.

 

Extrait de la remise des Oscars :

 

 

Par la suite, il réalise encore "Chorus line" en 1985 (avec Michael Douglas), "Cry Freedom en 1987, "Chaplin" en 1992, "Les ombres du coeur" en 1993, "Un temps pour l'amour" en 1996, "Grey owl" en 1999,  "War and destiny" en 2006 et enfin "Closing the ring" en 2007.

 

Cela n'empêcha pas le cinéaste de continuer à faire l'acteur. Citons "l'étrangleur de la place Rilligton" de Richard Fleisher en 1971 où il joue le rôle d'un meurtrier, "Dix petits nègres" en 74, "Brannigan" où il côtoie John Wayne en 75. Il tourne également dans le dernier film d'Otto Preminger "La guerre des otages" en 79.

Son dernier rôle connu fut bien sûr celui du professeur John Hammond dans "Jurassic Park" de Steven Spielberg et sa suite "Le monde perdu" du même réalisateur.

 

 

 

Richard Attenborough s'est éteint à l'âge de 90 ans.



25/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres