Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Incroyable mais vrai »

AD7F90A2-29E4-48EE-B4D5-F4CFB0956F43

 

Le synopsis de départ, que l’on s’abstiendra de dévoiler ici,est plutôt sympa et semble pouvoir s’exposer à bon nombre de situations cocasses ou osées.

 

Mais c’est souvent la problématique du cinéma de Quentin Dupieux, il semble de ne pas oser se lancer dans une quête absolue des possibilités qui s’offrent à lui. Cela se voit bien par l’extrême petite durée de ses films (1h15 pour celui ci qui n’est même pas son plus court !). Une petite longueur qui condense l’action mais qui trouve ici, comble du comble, le moyen de ne pas échapper à deux ou trois longueurs.

 

On aurait tort de bouder complètement son plaisir ne serait-ce que pour apprécier le plaisir évident qu’ont ses interprètes à jouer des personnages assez loufoques : que ce soit Alain Chabat, Anaïs Demoustier, Léa Drucker et Benoit Magimel, lequel arpente à nouveau les routes de la comédie qu’il a si peu empruntées malgré le film qui l’a lancé, ce sont quatre personnes qui prennent un pied évident à être là. Leur plaisir est communicatif et nous permet, malgré tout, de passer un (court) moment plutôt agréable.

 



15/06/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 321 autres membres