Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"L'écume des jours"

 

L'Ecume des jours

 

Il nous faut pourtant pas beaucoup de temps pour deviner qu'un certain piège s'est renfermé dans l'oeil, pourtant génial, de Michel Gondry. Le cinéaste veut clairement nous en mettre plein la vue à travers ses idées loufoques qui fourmillent dans son cerveau. Il en a tellement que nous ne savons plus où poser notre regard sur l'écran. Le réalisateur en aime certaines tellement qu'il juge utile de nous les imposer en redite comme une séquence de danse aux effets loufoques qui finit par atteindre une certaine lourdeur à force d'être répétée. Il en de même pour d'interminables séquences de cuisine orchestrées par Omar Sy ou une sonnerie à quatre pattes sans cesse démolie. Michel Gondry aurait il eu peur que ses images aient mal été perçues lors d'une première vision pour nous les rabattre ?

 

La frustration est bien là. C'est d'autant plus navrant que le film semble chaque fois décoller quelque peu quand Gondry lâche du lest sur ses effets spéciaux pour laisser enfin s'exprimer ses excellents acteurs. Car que ce soit Romain Duris, Audrey Tautou, Omar Sy ou Gad Elmaleh, ils déploient tous un indéniable enthousiasme. Ce dernier s'exprime parfaitement lors de certaines très belles scènes comme la ballade dans le nuage, ou les belles promenades romantiques de ses deux héros.

 

Mais ces beaux moments sont de courtes durée, Gondry laissant très vite de nouveau dominer sa folie visionnaire qui atteint une lourdeur telle que les vingts dernières minutes sont assez insupportables à regarder. Dommage.



01/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres