Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"La fille inconnue"

IMG_1729.JPG

 

C'est assez curieux mais le nouveau film des frères Dardenne a été fraîchement accueilli au dernier festival de Cannes. Après vision, la question du pourquoi peut être légitimement posée car rien ne prédispose "La fille inconnue" à imposer des retenues critiques.

 

Un bon film c'est avant tout une bonne histoire comme disait l'ami Lino et le nouveau Dardenne's brothers part sur un scénario solide aux tiroirs multiples qui flirte autant du côté du film social que du film à suspense. Jamais l'un des critères ne prend le dessus sur l'autre et cela donne une accumulation de séquences bien trouvées et bien enlevées.

 

On pourrait être perméable à l'obsession de cette docteur désireuse de retrouver la trace d'une fille que l'on ne connaît pas plus qu'elle finalement. Mais pour autant cette quête devient la nôtre. Intelligemment, les Dardenne ne virent pas leur œuvre dans le social gratuit alors que la métaphore de cette jeune sans papier africaine qui se voit fermée la porte d'une occidentale renvoie évidemment aux problèmes relatifs à l'immigration. Une porte fermée/mort assurée ? La conséquence peut être perçue telle quelle mais jamais il ne s'agit ici de condamner l'attitude fermée qu'a pu avoir cette jeune médecin.

 

Le film est renforcé par l'interprétation solide de son héroïne Adèle Haenel. L'actrice est grandiose d'un bout à l'autre juxtaposant ses incertitudes avec une solidité d'esprit qui lui donne toute la force nécessaire dans ses recherches. Elle est l'atout maître d'un film solide, réussi et surtout intelligent, une qualité qui n'est pas donné a beaucoup de films...



14/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres