Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"La finale"

IMG_6578.JPG

 

 

C'est un de ces plaisirs évidents lorsque l'on va au cinéma : c'est le jour où vous allez voir un film dont à priori vous attendez pas forcément grand chose mais qui, au final, vous ravit pleinement. C'est le sentiment que laisse "La finale". Son synopsis de départ a l'air banal (un road movie entre un jeune et son grand-père atteint d'alzheimer), mais pourtant, très vite, Robin Sykes en exploite quelque chose d'intéressant et d'attachant. 

 

En premier lieu il obtient le meilleur de Thierry Lhermitte. L'acteur se montre particulièrement inspiré par son personnage qu'il joue avec une rare justesse. Disons le tout de go, l'ex bronzé trouve ici sans doute l'un de ses plus beaux rôles. Il est bluffant d'authenticité et rend parfaitement crédible son personnage sans jamais surjouer. 

 

Son jeune partenaire, le prometteur Rayane Bensetti,  n'apparaît jamais écrasé par son prestigieux partenaire et lui donne la réplique avec tact. 

 

Leur duo fonctionne à merveille et constitue le point fort d'un film tout le temps rythmé et jamais en perte de vitesse. Le cinéaste s'évertue à alterner scènes légères où l'humour domine avec des séquences plus intimistes qui feront verser sa petite larme à certains. Tout cela s'alterne sans surenchère appuyé sur tel ou tel sentiment. Voilà assurément un très joli film, sans prétention aucune, à découvrir.

 

 

 



02/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres