Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"La tête en friche"

 

 

La Tête en friche

 

 

Fidèle à son cinéma provincial, Jean Becker adapte ce roman éponyme qui semble avoir été écrit pour lui. On retrouvera donc ici tous les bons sentiments qui font la force de son cinéma et notamment les scènes familiales, les conflits mère ou père avec les enfants. D'employer Depardieu en plein deuil de son propre fils pour jouer un enfant adulte qui n'a eu de cesse d'être le martyr de sa mère est la grande force du film. Gérard Depardieu n'avait pas été aussi bon depuis longtemps. Son imposante présence est la réussite majeure de l'oeuvre de Becker : qu'il donne dans la tristesse, la robustesse ou la naïveté, c'est toute une panoplie d'un grand acteur tout simplement maître de son art qui nous est proposé ici. Il a la chance d'être trés bien secondé notamment par Sophie Guillemin et Claire Maurier, formidable en mère désoeuvrée..N'oublions pas la formidable Gisèle Casadesus digne remplaçante de feu Suzanne Flon dans le cinéma de Becker. Si le réalisateur de "l'été meurtrier" et d'"Elisa" ne signe pas ici son meilleur film (quelques longueurs, une puissance émotionnelle moins forte que dans certains autres de ses films comme le formidable "deux jours à te tuer"), le jeu des acteurs vaut à lui seul le déplacement.



20/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres