Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"La vie d'une autre"

 

La Vie d'une autre

 

 

 

Ce premier film de la comédienne Sylvie Testud est l'adaptation d'un joli roman signé truc. Mais du livre, l'apprentie réalisatrice n'en reprend que l'idée de départ. 
Tandis que bip faisait de son œuvre une jolie métaphore du mal être d' une trentenaire Testud opte pour un scénario plus cinématographique qui voit une quadragénaire tenter de reconquérir son mari en passe de partir avec une autre. 

Tandis que Frédérique Deghelt faisait de son œuvre une jolie métaphore du mal être d'une trentenaire Testud opte pour un scénario plus cinématographique qui voit une quadragénaire tenter de reconquérir son mari en passe de partir avec une autre. 

Nous sommes donc ici davantage dans une comédie romantique sympathique qui n'échappe cependant pas, comme le livre, à certaines incohérences compte tenu de la situation de son héroïne (une femme qui se réveille un beau matin en ayant oublié les quinze dernières années de sa vie). Tant pis donc si l'on se demande comment elle manipule avec autant de facilite un célèbre smartphone ni même comment elle récupère tant d'années de boulot de retard en une seule matinée pour ne citer que ces deux exemples. 


Comme beaucoup d'acteurs qui passent derrière la caméra, Testud veut embellir son personnage central. Ayant peut être envisagé de tenir elle même le rôle de l'héroïne, Testud se consacre presque exclusivement au personnage joué, excellemment d'ailleurs, par Juliette Binoche. Qu'elle soit femme paumée, femme amoureuse ou business woman accomplie, la comédienne assume ses multiples casquettes avec une même crédibilité nous rappelant au passage deux éléments qui la caractérisent : elle est une des plus talentueuses et plus belles actrices de sa génération. 


On pourra cependant déplorer que Testud ne laisse, du coup, que peu de places à ses partenaires à commencer par Mathieu Kassovitz. Ce dernier qui refait ici l'acteur sous la houlette d'un autre que lui même, traverse que peu de scènes tout au long du film et parait assez absent sinon peu concerné par les événements proposés. Une déception en soi pour qui espérait revoir l'acteur dans un rôle à la légèreté qui aurait rappelé le Nino d'Amélie Poulain. A l'arrivée cela donne quand même une jolie comédie romantique qui se laisse voir...à deux de préférence, période  Saint Valentin oblige.



21/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres