Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Le doudou"

IMG_7079.JPG

 

Cela commence plutôt gentiment et pour être honnête pendant un quart d'heure la peur du navet se profile. Et puis le film trouve, enfin, son rythme de croisière quand la quête du doudou qui donne son nom au titre du long métrage se dessine.

 

Et voilà qu'arrive un énième duo comique improbable qui a pour but de se créer une alchimie mutuelle en rassemblant chacun leurs forces. En cela, s'il ne rentrera sans doute pas dans les annales, le duo Merad/Bentalha est tout de même plaisant à suivre. 

 

D'autant que l'autre tandem, derrière la caméra celui-ci, Philippe Mechelen et Julien Hervé ne s'est pas privé de mettre de sérieux bâtons dans les roues de leurs deux héros. Ils n'hésitent d'ailleurs pas à pousser la comédie parfois loin ce qui donne lieu à des situations cocasses et vraiment drôles. Car oui cette comédie est drôle et rythmée sans jamais perdre le fil de la quête initiale. Les situations ne sont pas toujours très subtiles mais au moins on rit beaucoup et ça cela fait du bien. 

 

L'une des grandes forces du film est de faire vivre l'ensemble des (curieux) seconds rôles qui entourent le tandem de choc. On appréciera notamment Guy Marchand qui arnaque une maison de retraite en se faisant passer pour plus gâteux qu'il n'est ou encore la regrettée Isabelle Saboyan géniale en vieille gâteuse dont le passé de collabo remonte à la surface. 

 

Judicieusement le film joue également la carte de l'émotion, trop parfois peut être comme cette dernière scène curieuse pré générique de fin (d'autres se faufilent après ne partez pas trop vite) dont le contenu débarque sans aucune explication préalable notable. 

 

Pas la comédie du siècle donc mais assurément un très bon momentde cinoche comique. C'est déjà ça

 

 

 



01/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 233 autres membres