Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Les filles du docteur March »

770D083D-A475-47DF-ADD5-25DCEA927E67.jpeg

Voilà un petit moment qu’elles ne nous avaient pas donné de nouvelles cinématographiques...

 

Depuis 25 ans en fait et l’adaptation de Gillian Anderson. Greta Gerwig s’est donc dit qu’il était plus que temps de refaire découvrir ce classique de la littérature à une nouvelle génération. L’actrice/réalisatrice (qui ne joue pas dans le film) s’est donc approprié l’œuvre de Louisa May Alcott en y intégrant sa personnalité de jeune cinéaste. Le film a bien la patte de l’auteur de l’excellent « Lady Bird » son précédent film en tant que réalisatrice. Chaque scène a sa raison d’être et ne paraît pas se traîner en longueur malgré les 2h15 que fait le film. 

 

Le film pourrait paraître bavard mais tout l’ensemble est terriblement attachant d’autant que nos yeux en prennent pleins les mirettes avec ses décors somptueux et ses costumes magnifiques. 

 

Mais tout cela ne servirait à rien sans une interprétation sans faille. L’exigence même de ce genre de film tient de la richesse du jeu des acteurs. Et le moindre que l’on puisse dire est que l’on n’est pas déçu de ce point de vue.

 

Tandis que la précédente version était quelque peu focalisée sur  la présence de Winona Ryder (et ce malgré la présence de Kirsten Dunst, Christian Bale ou encore Claire Danes et Susan Sarandon), la répartition semble être mieux faite ici même si, comme le veut l’histoire, elle soit légèrement dominée, en présence à l’écran, par l’excellente Saoirse Ronan. Pourtant un constat flagrant s’opère : si chaque personnage a clairement un très beau rôle à défendre, une actrice domine le lot à chacune de ses présences : Florence Pugh est la grande révélation du film et emporte tout sur son passage. On a d’yeux que pour elle. Sa nomination (et récompense ?) aux prochains Oscars va lui ouvrir les  portes des plus beaux rôles à venir. Retenez bien son nom car on n’a pas fini d’entendre parler d’elle.

 

Commencez déjà par l’admirer, en compagnie de ses excellents partenaires, dans ce très joli film.

 

 



13/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres