Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Licorice pizza »

024F34D1-BC1F-49CF-BC09-BEF91433D8B5

 

Il y a des films qui semblent être portés par la Grâce. « Licorice pizza » fait partie de ces petits bijoux que l’on ne voit pas venir et qui s’imposent d’entrée comme des films qui compteront dans leur domaine.

 

Dans cette œuvre, en apparence mineure, se détache une multitude de scènes attachantes, avec pléthore d’idées judicieuses et lumineuses.

 

« Licorice pizza » c’est une époque, nous sommes ici en 1973, parfaitement retranscrite avec son lot de personnages haut en couleurs, ses préoccupations écolos finalement pas si éloignées des nôtres actuelles, ses sexualités interdites (est-ce que cela a changé à ce titre d’ailleurs ?), sa musique (le top), sa drogue… Paul Thomas Anderson n’oublie rien dans son film sans jamais tomber dans les clichés faciles. Surtout, celui qui a fait des œuvres parfois dites « compliquées » ou en tout cas moins « grand public » (qui a tenu les trois heures de « They were be blood » ?) nous propose son film le plus accessible par tous.

 

Car au delà de son époque et de ses thématiques rattachées, « Licorice pizza » est avant tout une histoire d’amour façon « Quand Harry rencontre Sally » ou comment deux jeunes se tournent autour avant (peut être, on ne va pas spoiler la fin) de se déclarer leur amour réciproque.

 

Pour incarner son couple vedette, Anderson a fait appel à deux illustres inconnus, en tout cas au cinéma : la chanteuse Alana Haim dont c’est le premier rôle au cinéma. L’actrice novice donne toute son énergie à un personnage étonnant en tout point. Elle illumine l’écran à chacune de ses (nombreuses) apparitions. Anderson a déniché une perle rare que l’on devrait vite revoir sur grand écran. Face à elle, le pas moins novice Cooper Hoffman, fils du regretté Philip-Seymour, assure lui aussi malgré son inexpérience. Sa jeunesse et son innocence apportent du poids à son rôle.

 

Face à ce beau duo, on aura plaisir à retrouver Sean Penn, Tom Waits et Bradley Cooper, « des vieux routiers », dans des seconds rôles absolument jubilatoires.

 

« Licorice pizza » premier grand pied ciné de cette année 2022. Si les autres films sont du même gabarit, ce sera une année grand cru.

 



05/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres