Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« L’innocent »



7F298D9A-D57C-480A-AFE2-153418992EA0

C’est quand même bien sympa, de temps à autre, de voir des films qui font un bien fou. Le genre de film à l’issu duquel on se retrouve avec le sourire.

 

« L’innocent » fait partie de ces films. Une œuvre enjouée, rythmée, loufoque dont on prend un pied fou à découvrir chaque scène.

 

Pourtant, à la base, Louis Garrel a écrit ce film avec le pas du tout rigolo Tanguy Viel (et aussi sa complice Naïla Guiguet). Mais c’est bien un film profondément drôle qu’ils ont pondu ensemble. Inspiré de la propre vie de la mère de Louis Garel, l’acteur / réalisateur nous gratifie d’un film particulièrement efficace avec une ribambelle de trouvailles ingénieuses et d’idées de mises en scène savoureuses, avec, à la clé de jolis plans en « split-screen ».

 

Mais « L’innocent » n’est pas qu’une comédie pure. Il n’a d’ailleurs pas été construit en tant que tel. Si le film emprunte également les codes du polar, c’est surtout, et avant tout, un film romantique. « L’innocent » est un des plus beaux films d’amour que l’on ait vus ces dernières années. En témoigne, une scène saisissante dans un restaurant entre les deux principaux protagonistes où la tendresse de la séquence se juxtapose à une émotion intense rendant l’ensemble bouleversant.

 

Que serait ce film sans ses brillants interprètes ? Si Louis Garel s’est donné le rôle du jeune fils amoureux, il n’en a pas négligé pour autant ses partenaires. Et ce n’est pas des comédiens connus pour leurs tempéraments comiques qu’il est allé chercher : de Roschdy Zem à Anouck Grinberg (que l’on est bien content de revoir au premier plan) en passant par Jean-Claude Poteau, il a trouvé toute une bande d’acteurs dont on ne doute pas un seul instant qu’ils ont pris un énorme plaisir à se retrouver impliqués dans ce merveilleux film.

 

Et puis il y a Noémie Merlant. Craquante, drôle, romantique, l’actrice nous rend amoureux d’elle au premier regard et on se demande bien comment diantre elle ne trouve pas chaussure à son pied.

 

Intelligent à souhait, ce quatrième film de Louis Garrel est un antidote parfait pour contrer la morosité ambiante actuelle. Un très très gros coup de cœur sur ce blog en tout cas.

 

 



12/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 321 autres membres