Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Pourquoi ne voit on pas George McFly dans les épisodes 2 et 3 ? La contre attaque de Crispin Glover

 

                          

 

 

 

En 1985, Crispin Glover est George McFly, père de Marty, dans "Retour vers le futur". Ce petit film produit par Steven Spielberg et Bob Gale (également co-scénariste),fut réalisé par Robert Zemeckis et devenu culte associé à un succès avec près de 400 millions de dollars de recettes dans le monde. L'acteur, dans ce film, fait quasi jeu égal avec les deux stars du film Michael J. Fox et Christopher Lloyd. Son rôle reste dans toutes les mémoires des spectateurs qui en font rapidement un de leur personnage préféré grâce à des séquences devenues cultes. Pourtant le rôle va devenir également la grande blessure de son existence puisque lorsqu’une suite est lancée, Glover est mis hors circuit tout comme son personnage qui disparait du scénario même s'il n'a de cesse d'être évoqué dans l'opus 2. C'est une doublure, Jonathan Weissman, affublé de prothèses pour le faire ressembler le plus possible à son prédécesseur qui le remplace le temps de quelques scènes de raccord dans le deuxième épisode. Glover décida à l’époque de poursuivre les producteurs du film, et gagna un procès qui engendra la création de nouvelles règles par le syndicat des acteurs concernant ce genre de procédés.


C'est notamment sur les bonus DVD du film que l'on retrouve des éléments de réponse quant à l'éviction de Glover expliqués par le producteur Bob Gale. Ce dernier prétend que Crispin Glover était ingérable, et demandait une somme d'argent disproportionnée par rapport à l'importance de son personnage pour tourner dans la suite. 

 

Après avoir régulièrement refusé de revenir sur ces litiges, Crispin Glover a souhaité mettre les choses au point et donner sa version des faits :

 

« Les propos de Bob Gale sont une pure fabrication. La vérité est qu’ils m’ont proposé deux fois moins qu’à Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson et Tom Wilson. (…) J’ai été totalement pénalisé » Selon lui, son excentricité a joué en sa défaveur.  « Il m’est alors apparu évident que je n’étais pas désiré. Si je faisais "Retour vers le futur 2", je savais que cela serait une torture. Je devais accepter d’être payé deux fois moins que les autres. Tout ceci était très agressif ».  Près de vingt ans après, Crispin Glover semble s'être en tout cas réconcilié avec Robert Zemeckis avec qui il a tourné "La légende de Beowulf" et reste « très heureux » d’avoir participé à "Retour vers le futur" en dépit de sa mésaventure qui a fortement changé la donne quant au scénario des deux suites puisque un premier script devait suivre George et Lorraine durant les années 60. Cette traversée d'une décennie si importante aux U.S.A., Robert Zemeckis la reprendra pour son chef d'oeuvre "Forrest Gump".



08/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres