Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Pris de court"

IMG_3274.JPG

 

Tourné avant "Victoria", "Pris de court" ne sort que plusieurs mois après présentant de ce fait une Virginie Efira avec un statut d'actrice "sérieuse" plus aboutie. 
 
Sérieuse notamment dans sa place prise auprès du public qui a définitivement oublié la jeune présentatrice. Elle prouve ici, une fois encore. toute l'étendue d'un talent qui ne cesse d'accroître. Voilà ici un bien joli rôle que celui d'une jeune mère veuve qui doit juxtaposer ses problèmes de boulot avec une vie maternelle bien malmenée notamment par son fils aîné.
 
D'ailleurs le gros de l'histoire est axé sur la déroute de l'adolescent et les conséquences qu'il fait subir à sa famille.
 
Le tout donne lieu à une semi réussite. Si Virginie Efira emporte tout sur son passage et notamment ses scènes de face à face avec son fils, Gilbert Melki convainc moins en méchant trop évident, trop stéréotypé . La partie polar est de ce fait moins réussie.
 
Et puis surtout la fin a de quoi laisser perplexe avec un retournement inattendu certes mais incompréhensible quant à sa mise en œuvre et surtout peu crédible. Dommage que le film ne tienne pas forcément toutes les promesses sur lesquelles il s'était engagé.
 
____________________________________________________________________________________________________________


07/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres