Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Red Sparrow"

IMG_6651.JPG

 

Retour du duo gagnant Lawrence (aucun lien de parenté) qui après les "Hunger games" s'attaquent au film d'espionnage avec ce film qui marque le retour de la guerre froide qui fut presque un genre à lui tout seul à Hollywood.

 

"Red sparrow" suit donc le parcours d'une danseuse étoile dont la carrière artistique est brisée par un accident. Comme le tonton travaille dans l'espionnage russe, celui ci lui propose de la débaucher surtout après avoir vu sa nièce massacrer un couple après qui elle en avait gros sur la patate. Oui, nous avons oublié de mentionner que Jennifer Lawrence incarne la danseuse étoile russe. Elle est américaine, parle qu'anglais mais euh bah elle est russe quoi, essayez de comprendre on est là pour le marché américain pas russe . De ce fait, les personnages froids et taciturnes sont les patriotes de Poutine tandis que les américains sont largement plus cool quand même. On comprend donc aisément que Jennifer se laisse facilement attirer dans les bras doux de la CIA, et accessoirement du bel américain. En 2018, on ne pensait pas encore possible d'avoir affaire à une ribambelle de clichés du genre. Bah si...

 

Pour ce qui est de l'intrigue, c'est  à peu près ce qu'il est le plus facile à comprendre dans un film décousu et complexe dont il n'est pas toujours facile de suivre tout ce qu'il s'y passe. 

 

Le plus embêtant en fait, c'est le manque d'attachement que dégagent les principaux protagonistes. Pour tout dire ce qui peut leur arriver indiffère vite tant et si bien que l'ennui finit par l'emporter. Les situations ne plaident pas vraiment en sa faveur en suggérant des situations parfois aux portes du grotesque, la scène justement évoqué plus haut où Jennifer Lawrence s'en va mettre une raclée à un couple par vengeance en est la parfaite caricature... Au moins dans "Nikita", dont "Red sparrow" est un peu l'ersatz, Besson avait la prétention de ne pas se prendre au sérieux. Ici si.

 

Si vous voulez vous faire un bon film sur les litiges russo-américains, (re) voyez donc "L'espion qui venait du froid", "Le pont des espions", "La vie des autres" sans oublier une bonne partie des James Bond. 

 

 

 

 

 



12/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 234 autres membres