Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Seul sur Mars"

image.jpg

 

Il faut sauver l'astronaute Damon ! On imagine volontiers les distributeurs français hésiter entre octroyer au nouveau film de Ridley Scott un titre faisant allusion au célèbre film de Spielberg ou choisir, comme ils l'ont fait, une référence au film de Robert Zemeckis "Seul au monde".

 
Du synopsis de départ à la bande-annonce, le condensé entre "il faut sauver le soldat Ryan" (une équipe met en péril sa propre vie pour sauver celle d'un seul homme) et "Seul au monde" (un homme seul dans un environnement méconnu) était flagrant. Le film ne vient pas transgresser cette impression. La présence de Matt Damon, le soldat Ryan de Spielberg, accentue cette impression de déjà vu.
 
La nouveauté tout de même est que le héros déambule sur Mars, ce qui rend les choses sans doute plus compliquées. 
 
L'autre grande différence qui le démarque du film de Zemeckis est le choix de Ridley Scott d'alterner des séquences avec Matt Damon seul et des scènes sur Terre, donnant au film plus de punch. 
 
Les séquences sur Mars sont remarquables et Matt Damon y excelle dans la peau d'un personnage profondément attachant, malin et jamais dénué d'humour. C'est d'ailleurs les scènes faites tout en légèreté et en drôlerie qui sont la force majeure de ce film.
 
Pour autant, on n'échappe pas à certaines longueurs voire des scènes qui semblent se répéter. Le ridicule est présent aussi notamment au travers ces séquences grotesques où un petit jeunot vient expliquer aux grands pontes de la NASA sa solution pour sauver Matt. Solution qui soit dit en passant nous paraissait depuis plus d'une heure déjà à nous spectateurs bien évidente. 
 
C'est dommage car du reste le film n'est pas désagréable et nous berce dans une ambiance musicale 70's assez sympathique.


28/10/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres