Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Sex friends"

 

Sex Friends

 

Sex Friends" a tout du film que l'on se doit de maltraiter dans cette critique. Pensez donc : le sujet est du vu et revu et pas plus tard qu'il y a quelques semaines avec "love et autres drogues". Son réalisateur Ivan Reitman jadis réalisateur du mythique "SOS fantômes" n' a plus fait de film "potable" depuis "un flic à la maternelle" en 91 (allez on peut la jouer sympa et évoquer le sympathique "président d' un jour" en 95). Et puis cerise sur le gâteau, accepter de voir Natalie Portman dans cette bluette qui sort chez nous une semaine seulement après son chef d' oeuvre "Black swan" se doit d'être une gageure. Et pourtant, c'est pas faute de pas avoir essayé de ne pas aimer ce film mais rien n'y fait. Le charisme d' un duo qui fusionne particulièrement bien formé par le détonnant Ashton Kutcher et donc la sublime Natalie Portman emporte tout sur son passage. Ce n'est pas dans le schéma classique que brille l'originalité du film (on s'entend, on ne s'entend plus, on se réconcilie) mais dans une succession de scènes assez drôles, enjouées et dynamiques. Avec la présence bonus d' un excellent Kevin Kline en père "pétard", Reitman s'offre en plus une guest star de premier choix. Finalement il y a presque un plaisir honteux d' adorer "sex friends". La honte d' avoir ri durant  beaucoup de scènes, la honte de s'emouvoir d' une fin pourtant prévisible, la honte d' avoir vraiment passé un excellent moment en compagnie de deux acteurs adorables. C'est si bon la honte parfois...

Envoyé de mon iPhone



18/02/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres