Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Simetierre »

58DFF24B-E8A4-4810-8420-CAE7FED0CB32.jpeg

 

Star des années 80, passé de mode pendant un léger temps, le maître Stephen King revient clairement sur le devant de la scène ces dernières années. Alors que les fans attendent la suite des méfaits du clown diabolique dans la suite de « Ça », Hollywood nous propose une mise en bouche avec une nouvelle adaptation d’un de ses meilleurs romans, « Simetierre ». 

 

Forcément avec l’aide  d’une histoire cousue main, le duo de réalisateurs Kevin Kölsch et Dennis Widsmyer l’auraient sérieusement fait exprès pour se planter sur toute la ligne. Clairement, avec un cahier des charges respecté, la trame de « Simetierre » tient en haleine et passionneront les fans de la première heure quand bien même s’autorise t’on quelques variantes non négligeables par rapport au roman. 

 

Le suspense est bien là, l’atmosphère lugubre, l’environnement inquiétant mais il manque malgré tout quelque chose et pas des moindres : « Simetierre » est aussi effrayant qu’un épisode de « Scoubidoo » ce qui est assez ennuyeux pour une Rolls-Royce de l’épouvante. N’est donc pas James Wan qui veut mais on peine à croire qu’en étant deux, les cinéastes n’aient pas su créer autre chose que des sursauts classiques vus et revus. C’est la déception majeure d’un film pas désagréable à regarder mais qui ne marquera pas le Panthéon du cinéma d’horreur.

 

 



13/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 261 autres membres