Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Transformers 3 : La face cachée de la lune"

 

 

 

 

Transformers 3 - La Face cachée de la Lune

 

Michael Bay a dû subir un traumatisme d'enfance. Soupçonnons le cinéaste d'avoir été élevé parmi les chèvres dans une maison que n'aurait pas renié Michael Landon. Frustré sans doute de ne pas avoir pu s'exprimer, le petit Michael, devenu grand, veut tout casser. Comme il n'est pas psychopathe, il a choisi le cinéma pour passer ses nerfs. Ainsi prend t il un malin plaisir à transformer (c'est le cas de le dire !) ses films en une grande entreprise de démolition. Tout y passe : avions, immeubles, villes entières. Et ça marche. D'un point de vue box-office s'entend. Car artistiquement parlant, le cinéma de Michael Bay a de la leçon à prendre. S'il est un indéniable metteur en scène d' action, le réalisateur ne parvient jamais à donner une "âme" quelconque à ses films. Et la problématique est la même chaque fois : gags pas drôles (Et ici le cinéaste s'est défoulé en scènes d'une lourdeur affligeante), acteurs mauvais (Shia la beouf qui en fait des tonnes ajouté à John Malkovich et Frances Mcdormand dont on se demande ce qu'ils viennent user leur talent ici), bombasse qui tortille des fesses (exit Megan Foxx remplacée ici par Rosie Huntington-Whiteley), méchant fade (Patrick Dempsey)... Le tout agrémenté d'un afligeant scénario qui laisse perplexe. Comme Michael Bay n'aura jamais le génie de son producteur Steven Spielberg pour pimenter ses scènes de petites trouvailles qui font la race des géants, Bay nous assomme de scènes de destruction sans subtilités aucune, qui à force de se ressembler finissent par lasser et ennuyer le spectateur au point qu'on finit par se foutre complétement du destin des héros. Bref on a une grande envie de se visionner "Bambi" après ça. Voir des oiseaux, des fleurs...



06/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres