"Un homme à la hauteur" - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Un homme à la hauteur"

image.jpeg

 

 

On ne parle curieusement pas beaucoup de lui pourtant Laurent Tirard se forge, au fil de l'eau, une filmographie assez sympathique forgée de comédies plutôt réussies. Après être passé vers la case enfance en s'immisçant dans l'univers de l'excellent René Goscinny avec "Le petit Nicolas" et le quatrième "Astérix", le voilà de retour vers la comédie romantico-rigolote tendance "Mensonge et trahison" son film le plus réussi jusqu'alors.


"Un homme à la hauteur", remake d'un film argentin ,"Corazón de León", c'est d'abord un synopsis quasi inédit sous cette forme là. L'idée est bonne mais pourrait vite être casse gueule. Ce n'est pas le cas ici grâce à un scénario malin qui fourmille de bonnes idées en alternant des scènes vraiment drôles et des séquences plus émouvantes qui ne virent jamais dans le pathos gratuit.


Difficile d'en faire, du pathos, quand le "handicapé" de l'histoire est joué par un Jean Dujardin au sommet de sa beauté physique. Paradoxe ? Pas vraiment. Car oui son personnage fait 1m36 (c'est lui qui le dit) mais c'est bien là son seul, certes gros, problème. Car du reste Alexandre, c'est son prénom dans le film, est riche (ouahou la baraque !), aimé de tous (le premier ne justifiant pas le deuxième) et charmeur à souhait sauf que...

 

Le film est un doux plaidoyer sur la différence certes mais c'est surtout une douce comédie romantique qui répond aux codes du genre chers au cinéma américain (un remake US ne serait absolument pas surprenant) : on s'aime, on se sépare, on se réconcilie, le tout avec une parfaite harmonie et cohésion.


Face à un Jean Dujardin tel qu'on l'attend, drôle et séduisant comme son illustre idole Belmondo, on retrouve la craquante Virginie Efira qui confirme son statut de Meg Ryan franco-belge. Belle et drôle, elle montre une complicité évidente avec son partenaire. L'alchimie entre les deux fonctionne parfaitement et la qualité du film s'en ressent.

 

On apprécie aussi Cedric Kahn, venu ici faire l'acteur avec un plaisir palpable qui nous fait penser qu'on aimerait bien le voir davantage devant la caméra. Rien à redire sur tous les seconds rôles bien écrits et qui construisent, autour du duo star, une belle galerie de personnages sympathiques.


Saluons quand même, et c'est rare de le faire pour un film français, la prouesse technique qui donne l'illusion parfaite de la petitesse de Jean Dujardin par rapport à son environnement. Les trucages sont bluffants et font parfaitement illusion.


"Un homme à la hauteur" c'est un vrai médicament contre la morosité ambiante. Courez y sans réfléchir.



05/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres