Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Very bad trip 3"

 

Very Bad Trip 3

 

"Very bad trip", premier du nom, avait été une très agréable surprise. Doté d'un scénario malin, le film était un bijou de la comédie que n'aurait pas renié Blake Edwards.

 

Succès oblige, on a eu droit très rapidement à une suite. Où Todd Philips nous a rappelé qu'il n'était pas Blake Edwards. L'opus 2 n'était qu'un vague remake du premier. Le troisième épisode enterre définitivement la saga. L'homme qui a jadis flingué "Starsky et Hutch" a donc achevé cette fois sa propre trilogie. 

 

Que dire de ce "Very bad trip 3" ? Ce film est tellement mauvais que l'on n'a pas envie de s'attarder dans une critique destructrice. Tout est ici que gags pas drôles, scènes vulgaires et lourdes qui atteignent des sommets de ridicules. Le scénario est d'une déconcertante platitude qui n'en finit pas d'enchainer des scènes insignifiantes.  Zach Galifiankis est encore plus lourdingue que dans les précédents épisodes, tandis que Bradley Cooper, malgré tout l'enthousiasme qu'il met à l'ouvrage, n'est plus qu'un faire valoir. L'acteur semble ici rejouer dans une catégorie qui n'est plus la sienne. La bonne nouvelle est que cette saga prend logiquement fin.



16/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres