Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Winter"s bone'

 

 

 

 

Winter's Bone

 

Il y a des films comme ça que vous n'avez pas envie de malmener, de critiquer négativement, lucide que l'oeuvre possède un vrai "quelque chose" en lui mais pourtant...

Imaginez vous regarder la Joconde et n'en ressentir aucune émotion alors que vous en convenez que c'est une oeuvre historique.

Debra Granik n'est pas Leonard de Vinci bien sûr, mais son film dégage une atmosphère bien à lui. La description de l'amérique profonde, ici le Missouri, est très bien décrite avec son lot d'habitants pas très sympathiques envers quiconque vient perturber leurs petites habitudes, leurs petites vies...

Cerise sur le gâteau, la réalisatrice bénéficie de la présence d'une perle rare en la personne de Jennifer Lawrence, véritable révélation du film, qui tient le film sur ses (pas si) petites épaules. A seulement 18 ans, à l'époque du film, elle compose de façon magistrale une ado, mère malgré elle de ses propres frères et soeurs depuis l'emprisonnement d'un père et la folie relative d'une mère. Sans surjouer dans des expressions, elle arrive à faire passer des émotions de la tristesse à la gaieté avec une facilité parfois déconcertante. Parmi ses partenaires, on retiendra l'excellent John Hawkes en oncle roublard mais tant que ça...

Alors quoi ? Hélas, bien que le film soit certainement une belle oeuvre, votre auteur n'est jamais totalement "rentré" dans le film. La faute à quoi ? Certaines scènes qui semblent répétitives ? Lorsque l'héroïne commence à chercher son père, on a l'impression de voir la même séquence pendant un quart d'heure. La lenteur peut être ? STOP !!! N'ayant pas envie de "descendre" en flèche un film certainement beau comme tout, j'évoquerai ici un terme souvent employé au cinéma : incompatibilité d'humeur. Dommage car c'était là un film que j'aurais adoré adorer.



04/03/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres