Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"X MEN : Apocalypse"

image.jpeg

 

Suite (et fin ? Une tetralogie est tout à fait envisageable) de la prélogie consacrée aux Xmen qui, à la manière de "Star Wars" était là pour nous conter le passé et la "naissance" des héros découverts dans la première trilogie.

 

La comparaison avec "Star Wars" se tient d'autant plus (outre la présence de Oscar Isaac en méchant) grâce à une scène du film où l'on voit certains protagonistes sortir d'une séance du "Retour du Jedi" (l'action se passe en 1983) duquel l'on peut entendre l'un des héros déclarer "le troisième épisode est toujours le pire !". Un double clin d'œil qui renvoie au troisième épisode de la première trilogie, unique épisode de la saga que Bryan Singer n'ait pas réalisé, et ce présent film. Et dans les deux cas, il faut bien avouer que l'on ne peut faire mentir cette déclaration.

 

Le plat réchauffé se sent d'entrée de jeu avec son pré-générique qui donne l'impression d'assister à un remake de "La momie" avec quasi les mêmes ingrédients.

 

Reste que la suite a tendance à être plus rassurante et va même plutôt bien tourner pendant un bon moment. Encouragés par les louanges suscitées par l'épisode précédent qui avait brillamment bien exploré les années 70, les scénaristes se sont cette fois emparés des années 80 même si l'atmosphère qui humait cette époque est moins palpable cette fois.

 

Bryan Singer s'est davantage préoccupé de mettre en avant des personnages clés de la saga ce qui vaut au film, il faut bien le reconnaître, quelques séquences fort réussies qui octroient aux fans une totale immersion en compagnie de ses héros préférés. Singer ne cherche pas la facilité en mettant en avant ses stars mises à disposition, ainsi la bombe Jennifer Lawrence n'est pas dominatrice de l'histoire (que les fans ne ratent cependant pas son entrée en matière dans une robe très affriolante) et c'est bien là une des forces du film.

 

Le hic vient tout de même dans une seconde partie qui peine quelque peu et qui, à l'approche progressive de la fin, sent quelque peu le manque d'originalité. Cela va d'une séquence qui voit Vif argent nous refaire un quasi copié-collé d'une des meilleures scènes du précédent opus à un final qui part quelque peu dans tous les sens où l'on sent un grand défoulement de la part des graphistes derrière leur sordinateurs pour en mettre plein la vue. Ca démolit à tout va avec une énorme impression de déjà vu et en mieux de surcroît. Voir New-York dans un état apocalyptique est d'une telle banalité qu'on se demanderait presque si les images n'ont pas été prises sur un autre film.

 

Bon bien sûr on n'est pas obligé de faire la fine bouche à tout prix et reconnaître malgré tout que les épisode des "X Men" sont globalement tous sympas à voir et que même le pire film de la franchise peut valoir le meilleur de certains autres films de super héros.

 

Maintenant on peut être en droit d'attendre plus du suivant. A ce sujet, comme d'habitude, ne partez pas avant la fin du générique.



20/05/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres