Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Batman vs Superman : L'aube de la justice"

image.jpg

 

 

Venez Mesdames et Messieurs assister au nouveau spectacle : Le grand Batman face au magnifique Superman. Attention à partir de cette limite, l'attente sera d'un peu plus d'une heure...

 

Il y a un peu de cela dans cette rencontre au sommet entre deux super héros adorés par des millions (milliards ?) de fans. Le côté show, manège  à sensations type space mountain, vous savez ces montagnes russes où l'on attend pendant 1h30 pour seulement quelques minutes de plaisir intense.

 

Le film de Zack Snyder nous fait donc patienter pendant plus d'une heure à coups d'intrigues multiples et en mode brouillon où les deux protagonistes font quelque peu leur film chacun de leur côté juste le temps de se croiser pour se dire "tu vas voir ta gueule à la récré !" comme le feraient deux gamins qui se jalousent leurs forces respectives.

 

Et voilà que ça part dans tous les sens, jusqu'en Afrique pour embarquer le spectateur dans des histoires qui sombrent dans des bavardages quasi soporifiques qui semblent être là que pour palier l'attente et justifier que le film doive atteindre les (plus que) deux heures requises. Histoire vraiment d'être sûr d'avoir fait le tour avant l'affrontement tant attendu, on fait même appel à Kevin Costner pour une séquence nostalgie mode "tu me manques mon fils" parfait reflet de l'inutilité des scènes qui se succèdent devant nos yeux endormis. Et ce n'est pas la performance d'un Jesse Eisenberg en roue libre complète dans la peau de Lex Luthor qui va atténuer l'attente. L'acteur, vraie tête à claque du film, est aux antipodes d'un Gene Hackman qui insufflait de l'humour au super méchant. Et dire qu'à côté de cela, Jeremy Irons est complètement  sacrifié comme peut l'être l'excellent Laurence Fishburne, chacun étant apparemment là pour fournir un casting sympa certes mais trompe l'œil.

 

D'ailleurs le terme de trompe l'œil colle bien à LA rencontre quand celle ci daigne enfin arriver alors que l'on commençait sérieusement à bailler d'ennui. Alors la baston entre les deux galopins ça donne quoi ? Beaucoup de murs cassés, de coups de poings, de domination de l'un puis de l'autre pour finir par une bonne poignée de mains parce que vous savez quoi ? En fait ils découvrent qu'ils sont tous les deux gentils et du même bord ! Ah bah mince alors, nous pauvres spectateurs on croyait dur comme fer qu'un des deux allait basculer du côté obscur de la force. Ah c'est pas ici ? Un peu plus loin dans une autre galaxie ? Ah ok merci pour l'info.

 

Bon c'est pas tout ça mais maintenant que les deux ennemis ne sont plus ennemis, qu'il reste quelques 45 minutes de film et 100 millions de dollars à claquer on fait quoi ? Bah on va sortir un bon gros monstre qui va détruire la ville. Parce que les ricains ils aiment ça quand ils voient toute une ville être détruite à coup d'images de synthèse. Un producteur peu scrupuleux pourrait même piquer des images d'un autre film, on y verrait que du feu vu que c'est chaque fois la même chose. 

 

Bon c'est bien ça Batman et Superman qui affrontent un bon gros monstre qui crie comme King Kong mais ça serait mieux si on y insufflait un peu d'érotisme féminin parce que bon elle est gentille Amy Adams mais c'est pas en pleurant et en balançant des "je t'aime Clark !" qu'elle va exciter le mâle dans son fauteuil.

 

Si seulement il pouvait y avoir Wonder Woman avec le charme devastateur de la superbe Gal Gadot... Quoi vous avez ça en stock ? Oui mais bon elle va pas débarquer comme ça sans crier garde quand même, genre elle arrive on sait pas trop comment ? Si on peut faire ça ? Ok alors faisons le. Les scénaristes sont même arrivés à incruster, lors de son arrivée en mini short, la seule (oui oui la seule) phrase rigolote d'un film qui se prend vachement au sérieux.

 

Bon allez y a une petite surprise qui attend le spectateur à la fin, histoire d'être sûr qu'il s'est réveillé et que le film le marque non pas par grâce au pseudo affrontement mais par un coup de théâtre final qui lui donnera presque envie de voir la suite. Ah bah oui vous croyez quand même pas qu'Hollywwod en a fini avec ses supers héros ? Hélas non...

 

Message personnel  1 : Ben, définitivement les films de super héros c'est pas ton truc. Arrête et reprend ta belle carrière oscarisable.

 

Message personnel 2 : Zack c'est pas cool ce que t'as fait. À la limite pour "Superman" depuis le deuxième épisode des années 80, on avait l'habitude des mauvais films mais "Batman" sérieux ?!! Nolan s'embête à réhabiliter le héros en une trilogie et tu viens de tout à nouveau gâcher en un film. Pas sympa...

 

 



05/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres