Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Blood father"

image.jpeg

 

Gibson rédemption : cela aurait pu être le titre de ce film qui donne souvent l'impression de mettre en avant la légende Gibson.

 

Car "Blood father" semble souvent renvoyer le spectateur vers les deux sagas mythiques qui a starifié l'acteur. C'est un peu comme si le film était un "Arme fatale 5" où Martin Riggs (le nom de son personnage dans la saga) aurait tout perdu, boulot, femme et enfant pour réintégrer sa fameuse caravane qu'il occupait durant les premiers épisodes.

 

"Mad Max" n'est pas oublié non plus avec ses poursuites sur fond de désert, la folie de son principal protagoniste et son méchant tatoué qui évoque quelque peu le fou furieux de l'épisode 2.

 

Et pourquoi rédemption ? Ce n'est pas un secret, Mel Gibson s'est mis un peu Hollywood à dos à force de beuveries et de propos douteux qui ont notamment heurté la communauté juive. Aussi deux scènes semblent ici être des mea culpa de l'acteur Gibson à ceux qu'il a pu blesser mais aussi à un public qu'il veut reconquérir.

 

Dans la première, on assiste à une séance d'alcooliques anonymes dans laquelle Gibson, ou son personnage on ne sait pas très bien, raconte sa dépendance à la boisson et tout ce qu'il a perdu à cause de cela.

 

La deuxième voit l'ex arme fatale se heurter à un nazi en lui balançant toute la haine qu'il a vis à vis de cette élite. Difficile d'imaginer que ces scènes ne sont que les fruits d'un pur hasard et si elles devaient l'être, elles tomberaient à pic pour un acteur qui a soif de reconquérir son statut qui fut le sien.

 

Alors certes "Blood father" ne paraît pas avoir l'étoffe des grands films susceptibles de remettre sur rail un acteur en perte de vitesse. Cela reste, il faut en convenir, un honnête divertissement mais qui ne va pas concourir avec les mastodontes tournés par le comédien et précédemment cités dans cet article.

 

Le vrai retour de Mel pourrait bien être celui du cinéaste, celui de "Braveheart" et "La passion du Christ", avec le très attendu et prometteur "Tu ne tueras point"...

 

 



06/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres