Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Cézanne et moi"

image.jpeg

 

Cela n'est pas mince affaire que de créer une certaine passion pour le milieu littéraire et/ou de la peinture, même si on a déjà eu certains œuvres majeures.

 

Ici il ne faut pas bien longtemps pour comprendre que le film va mal fonctionner. Dysfonctionnement dû en large partie à une alchimie pas trop crédible entre les deux Guillaume. Face à un Canet tout en retenue et pas forcément très à l'aise, Gallienne en fait des tonnes. Son jeu trop théâtral passe très mal à l'écran et provoque très vite de la lassitude.

 

Du coup, l'amitié en dents de scie des deux personnages historiques vire dans le j'men foutisme du spectateur endormi face à ce cumul de scènes similaires. Dans le même temps, ce qui a fait la gloire de ces deux monuments passe à trépas ce qui est quand même dommage.

 

Et pourtant derrière ce duo se trouve Daniele Thompson, celle qui a écrit LE film de duo ultime avec "La grande vadrouille". Autre temps, autres mœurs. Bourvil et de Funès sont partis il y a bien longtemps déjà. Mais curieusement, à la fin du film, ils se mettent à nous manquer follement...



12/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres