Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Été 85 »

531C2596-2E45-4729-AA63-5F573AA4812B



En attendant le décevant « Tenet », il y avait d’autres événements, à un degré moindre, qui ont débarqué cet été. Qu’on le veuille ou non, un film de François Ozon fait toujours son effet sur une élite de spectateurs qui ne loupent pas ses films.

 

Sa filmo est inégale ce qui rend presque passionnante l’attente de chaque nouveau film de l’auteur de « Huit femmes ». Que vaut donc le Ozon cuvée 2020 ? Eh bien il n'est pas mal du tout. Le cinéaste s’est replongé dans cette décennie qui fleurait encore bon l’insouciance (point de vue de 2020 surtout...). Et donc en particulier l’année 85 celle où on allait découvrir « Retour vers le futur » au cinéma tout en écoutant « Live is life » de Opus. L’époque est parfaitement retranscrite et se fond parfaitement sur l’histoire d’amour proposée. Celle de deux garçons brillamment interprétés par Félix Lefebvre et Benjamin Voisin qui affichent tous les deux une belle complicité palpable à chacune de leurs nombreuses scènes communes.

 

Ozon sait faire preuve d’une belle humilité en ne virant pas dans le pathos gratuit. Son film fonctionne plutôt bien du début à la fin et nous donne clairement l’envie de nous replonger dans cette époque. Un film idéal pour l’été.

 



30/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres