Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Green Book, sur les routes du sud »

5662B98E-09F1-45A3-A470-6C65AFB22BE0.jpeg

 

 

Voilà un petit film que personne n’avait vu venir et qui devient désormais prétendant à l’Oscar du meilleur film.

 

Ce « Miss Daisy et son chauffeur » inversé a pourtant tous les ingrédients pour séduire. Il faut juste s’habituer quelques instants à voir Viggo Mortensen se prendre pour de Niro. Par la suite, tel un doliprane, cela passe tout seul. 

 

Et nous voilà embarqués dans un passionnant road movie où la splendeur des années 60 est entache ici par le rappel à l’ordre de choses édifiantes sur la condition même des noirs. 

 

Intelligemment le film ne vire jamais dans le lacrymal gratuit, bien au contraire le film n’est pas avare en humour bien venu qui n’adoucit pas le propos de base mais vient tout au moins alléger un ensemble qui pourrait facilement être trop lourd. 

 

Le film ne serait pas la réussite qu’il est sans ses deux principaux protagonistes que sont donc Viggo Mortensen mais aussi Mahershala Ali. Ensemble, ils forment un duo épatant et partagent avec nous une belle alchimie qui devient la force majeure du film. 

 

A coup sûr, on tient déjà là l’un des meilleurs films de l’année.

 



13/02/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 261 autres membres