Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Expendables 3

 

Expendables 3

 

 

 

Au départ il y a eu "Expendables" idée bête mais finalement géniale de Stallone de réunir toutes les gloires de muscles d'antan (entendez par là légèrement has been et donc pas très chères...) associées à quelques acteurs contemporains (Statham). Idée géniale, scénario bêta mais ça marche. Notamment grace à LA scène qui réunit Stallone, Schwarzenneger et Willis.


Le succès étant là, la suite ne se fait pas attendre avec plus de stars (Chuck Norris), un méchant de luxe (Van Damme) et Schwarzie et Wilis dans des rôles plus consistants.


On remet le couvert encore ? L'opus 3 s'offre un méchant encore plus prestigieux avec Mel Gibson absolument parfait et un nouvel associé de classe avec Harrison Ford, très pro une nouvelle fois.


Pour autant la mayonnaise prend moins bien cette fois. La faute d'abord à un scénario qui met largement Stallone en avant tandis que cette fois ses partenaires, y compris Statham, sont relégués au second plan voire même de la figuration éclaire (Jet Li ne devrait même plus voir son nom sur l'affiche). "Sly" nous la joue "7 mercenaires" durant une assez interminable séquence de recrutements de petits nouveaux aussi charismatiques qu'une porte de prison. Résultat : l'ennui commence à primer et on est frustré de ne plus autant voir nos vedettes. C'est d'autant plus irritant que le film se prend au sérieux et manque sérieusement d'humour : pas un clin d'œil à Indiana Jones ou Martin Riggs par exemple. Et le combat final est également bâclé et décevant en comparaison du précédent.


Les acteurs semblent avoir oublié de s'amuser et nous aussi du coup.



07/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres