Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Freaky »

BC0229EA-B423-416F-A850-ACA70F4A5F67

 

Dès sa séquence d’ouverture, on se demande à quoi l’on a affaire : à un ersatz de « Scream » ou de sa parodie « Scary movie » ? Dans ce pré-générique, la réalisation de Christopher L’andin oscille entre horreur et comédie et donne direct le ton hésitant qui restera le même tout le long du film.

 

De ce fait, il y a des situations improbables dont on se demande si leurs essors comiques sont voulues ou malgré elles. Comme celle d’essayer de nous convaincre que la craquante Kathryn Newton est une fille en mal d’amour que les garçons ne « calculent » pas. On n’y croit pas dix secondes pour autant le grotesque de la situation ne semble pas être là pour nous faire rire.

 

Mais à côté de ces séquences hésitantes, il y a la thématique principale (l’échange de corps entre une jeune lycéenne et un tueur psychopathe) qui amène des situations immédiatement burlesques et assumées en tant que telles. Et l’on sent bien que les deux acteurs principaux s’en donnent à cœur joie dans leur échange de rôle. La jeune Kathryn Newton s’éclate à massacrer quiconque barre sa route tandis que le géant Vince Vaughn prend un malin plaisir à jouer les minettes de 17 ans sous sa carcasse de 1m96. Cela donne lieu à bon nombre de scènes cocasses, vraiment drôles parfois, qui nous font passer un moment plus qu’agréable.

 

On pourra toujours titiller sur des facilités ainsi qu’une fin un peu décevante, le tout reste fort agréable à regarder même s’il apparaît à devenir moins culte que l’illustre « Happy Birthdead » des mêmes auteurs.



29/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 308 autres membres