Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Hommage à Roger Moore

IMG_3743.JPG

 

               

.

 

Roger Moore fut révélé en 1958 grâce à la série "Ivanhoé". L'acteur enchaina avec la série "Maverick" avant de devenir une star grâce à la série "Le saint", en 1962, dans lequel il interprète le gentleman cambrioleur Simon Templar. Roger Moore n'en délaisse pas moins le cinéma puisqu'on peut le voir notamment dans "Le trésor des sept collines" western signé Gordon Douglas ou encore "L'enlèvement des Sabines" (1961) de Richard Pottier.

 

Le tournage du "Saint" occupe tout de même la majorité de son temps jusqu'en 1969.

.

IMG_3747.JPG

 

 avec Tony Curtis dans "Amicalement vôtre"

.

En 1971, il devient Brett Sinclair face à Tony Curtis/Danny Wilde dans "Amicalement vôtre". La série devient un énorme succès en Europe où son tandem avec Tony Curtis fait mouche. La multitude des rediffusions de la série, notamment en France, laisse souvent supposer que la série dura plusieurs saisons alors qu'en réalité elle n'en dura qu'une ! Le relatif échec de la série aux USA décida Roger Moore à ne pas rempiler pour une seconde saison de cette courte série alors que Tony Curtis était partant.

 

Ce fut un mal pour un bien puisque ce désistement pour la série rendit libre Roger Moore pour prendre la succession de Sean Connery dans le rôle de James Bond dans "Vivre et laisser mourir" en 1973. Le film est un succès, loin des scores des premiers Connery cependant, et permet à Broccoli et Saltzman, les producteurs, de garder Roger Moore pour les films suivants, chose qui ne se fit pas avec George Lazenby. Moore enchaine donc avec "L'homme au pistolet d'or" en 1974 mais c'est véritablement dans le suivant "L'espion qui m'aimait" en 1977 qu'il s'impose pour bon dans le rôle de 007.

 

L'acteur a su imposer son style à la saga, s'éloignant radicalement de celui de son illustre prédécesseur au grand désarroi des fans puristes de la première heure. Qu'importe ceux ci puisque le succès est croissant, le budget des films explose et Bond, à la fin des années 70, tombe dans le ridicule grand guignol avec le très contesté "Moonraker" qui envoie Bond jouer au pistolet laser dans l'espace ! "Star wars", sorti deux ans avant est passé par là.

.

IMG_3748.JPG

avec David Niven et Gregory Peck

.

Dans les années 70, entre deux Bond, Roger Moore tourne d'autres films. Ainsi le retrouve t'on notamment aux côtés de Richard Burton et Richard Harris dans "Les oies sauvages" (Andrew V.McLaglen, 1978), avec David Niven, Telly Savalas et Claudia Cardinale dans "Bons baisers d'Athènes" (George Cosmatos, 1979) ou encore toujours aux côtés de son ami David Niven mais aussi Gregory Peck dans "Le commando de sa majesté" (Andrew V.McLaglen, 1980) sans oublier "Les loups de haute mer" toujours signé par Andrew V. McLaglen en 1980 où il côtoie Anthony Perkins et James Mason.

Cependant, dans les années 80, Moore décide de se contenter des "James Bond" dont il renégocie chaque fois les contrats. Ainsi enchaine t'il "Rien que pour vos yeux", "Octopussy" et "Dangereusement vôtre" (John Glen, 1981, 1983 et 1985). Mais à l'âge de 57 ans, l'acteur s'estime trop vieux pour jouer l'agent secret et abandonne le smoking définitivement.

.

IMG_3749.JPG

Son dernier Bond avec Christopher Walken

.

 

 

Roger Moore ne prend pas que sa retraite "Bondienne", il s'éloigne largement des plateaux de cinéma. on le retrouve dans "Feu, glace et dynamite" que la jaquette vidéo laisse supposer être une variante de James Bond. Puis il tourne aux côtés de Michael Caine dans "Double arnaque" de Michael Winner (1990). En 96, il tourne avec Jean-Claude Van Damme "Le grand tournoi" que l'acteur belge réalise lui même puis joue dans "Spice World le film" aux côtés des Spice girls...

 

Ces dernières années, on a pu voir l'acteur essentiellement à la télé dans un épisode d'"Alias" ou encore dans "Il était une fois à Castlebury". 

 

En octobre 2012, il sort un livre consacré à James Bond. Votre chroniqueur a la chance de s'en faire dédicacer un lors de sa venue à Paris !

 

On  le retrouve encore en 2013 dans un second rôle dans "The Saint".

 

L'acteur meurt le 23 mai 2017 à l'âge de 89 ans.

 

 

 



23/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres