Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Il n'est jamais trop tard"

 

 

Il n'est jamais trop tard

 

 

 

Le film commence plutôt bien et semble annoncer un beau portrait d'un quinqua en quête d'un deuxième souffle à sa carrière. Passée une belle première scène, le soufflet va très vite retomber, la faute à un scénario qui part vraiment dans tous les sens oubliant au passage, un comble, son sujet de base.

Alors on a droit à une galerie de personnages aussi différents qu'inutiles du voisin de Hanks (dont les scènes d'arnaque à la clientèle sont trop répétitives) à la minette dragueuse mais pas tant que ça sans oublier la bande de djeuns fans de brocantes (!!!??). 

Comme il a eu l'aval de l'has been Julia Roberts pour faire son film, Tom Hanks, ici scénariste, réalisateur et acteur principal, ne manque de demander à son actrice de sortir son fameux rire lors de scènes de romances improbables. D'ailleurs leur aventure est tellement mal dépeinte que leur idylle soudaine en fin de film tombe tel un cheveu dans la soupe ce qui nous vaut de ne plus y croire du tout.

Ce que l'on croit, en revanche c'est que Forrest Gump et Pretty Woman ne sont plus. Paix à leur âme.



17/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres