Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Indy Blave interviewe Audrey Bastien (Partie 3, "Xanadu" et "J'aime regarder les filles")

 

 

IMG_6194.JPG

 

 

Première affiche ciné d'

 

 

"Xanadu "
"Xanadu" est une série diffusée pour la première fois sur Arte en 2011. Elle relate l'histoire d'une famille à la tête d'une maison de production spécialisée dans le X. Audrey y joue la fille de Julien Boisselier
IB ; Comment t'es tu retrouvée sur le tournage de "Xanadu" ?
AB : Par casting, Encore Elsa Morillon (la directrice de casting de "LOL") qui a pensé à moi.
IB ; T'y côtoies "tes" premiers acteurs connus notamment Julien Boisselier, que représentait-il pour toi avant le tournage ?
AB : C'est un comédien que j'adore ! J'adore sa voix. Je l'avais trouvé génial dans "J'me sens pas belle" avec Marina Fois.
 
"J'aime regarder les filles"
Dans ce film de Fred Louf, Audrey obtient son premier rôle important (et sa première affiche !). Elle y joue Delphine, une jeune fille follement amoureuse d'un garçon qui en aime une autre. Le tout avec l'élection de Mitterrand en 81 comme toile de fond.
La bande-annonce : 
IB : "J'aime regarder les filles" évoque notamment l'élection de Mitterrand lequel a été élu pile 10 ans avant ta naissance. Qu'est ce qu'il représentait pour toi avant de tourner ce film ?
AB : Je le connaissais surtout par l'intermédiaire de mes parents qui me racontaient des petites anecdotes à son sujet. En fait là il faudrait qu'il y ait Pierre ou Fred car c'est eux qui s'occupaient des questions politiques  tandis que Lou et moi nous occupions des questions d'amour (rires) ! 
IB ; Tu t'es quand même un peu documentée sur lui avant le tournage ?
AB ; Oui quand même. Je suis supposée être balèze en politique dans le film, il aurait été débile de ne pas savoir de quoi je parle.
IB : J'imagine que tu n'as pas tellement de souvenirs de Mitterrand ? Tu n'avais que quatre ans quand il a quitté le pouvoir...
AB ; Oui c'est vrai. Je me rappelle surtout de Chirac.
IB : Tu te rappelles de ta première scène dans ce film ?
AB : C'était la scène où Primo danse avec Gabrielle si je ne dis pas de bêtise. Je ne joue pas beaucoup dans cette scène mais l'ambiance était vraiment excellente car on sentait Fred heureux de pouvoir enfin tourner son film après deux ans d' attente.
IB ; Comment as tu réagi en voyant "J'aime regarder les filles" ?
AB : SI "Simon Werner..." était tel que je l'avais imaginé, ça n'a pas été le cas pour "J'aime regarder les filles". Pour moi ce film c'était Primo et moi, notre histoire d'amour et j'avais un peu zappé le reste bien que j'avais évidemment lu le scénario plusieurs fois Mais j'étais vraiment contente du résultat, de découvrir l'aspect politique du film, l'amitié de Primo avec Ali...
IB ; L'alchimie s'est bien passé sur "J'aime regarder les filles" avec tes partenaires ?
AB : Oui ça a quelque chose de rassurant de jouer avec des acteurs du même âge que toi. On était tout le temps ensemble et d'ailleurs aujourd'hui encore on se revoit, on est resté copains. On espère tous retourner ensemble un jour.
IB ; Quel genre de réalisateur est Fred Louf ?
AB ; Il est très ouvert aux propositions. Il est très attentionné, il te regarde avec beaucoup d'amour, de tendresse...Il t'observe et parfois te demande de reprendre une gestuelle qu'il t'a vue avoir entre deux prises. Il a un très grand sens du détail aussi. Par exemple lors d'une scène de dispute entre Pierre et moi, il avait placé une affiche du "Mépris" entre nous. Et il fallait que l'affiche soit bien au milieu. 
IB ; J'aime beaucoup la dernière scène que vous avez ensemble dans le film. Quand tu testes son amour. Ça été dur à tourner ?
AB : On a pleuré toute la journée ! 
IB : Comment se passe un tournage pour un acteur ? Il y a beaucoup d'attente entre les prises de vue ?
AB : Oui ça peut être long. On peut passer des heures à attendre du coup on discute entre nous, et on fume, on fume, on fume, 15 paquets par jour (rires)! Depuis peu je mets à tricoter, du coup je vais emmener mes tricots sur mes tournage car l'attente effectivement est vraiment longue. Par exemple je viens de terminer un court métrage, on me faisait venir à huit heures pour ne commencer à tourner qu'à seize heures !
 


20/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres