Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Interview d'Audrey Bastien 2012

 

 

                                       Audrey Bastien dans "Bye-bye maman" de Keren Marciano

 

 

 

 

 

 "Chose promise, chose due : Audrey Bastien a tenu sa promesse. Un an après notre première rencontre, j'ai eu la chance de revoir la jeune actrice dans une brasserie célèbre à St Germain Des Près. L'occasion nous a été donc donné de reprendre la conversation là où elle s'était arrêtée un an avant. J'ai d'abord choisi d'évoquer les courts métrages avant de passer sur les longs.

 

 Les courts métrages :

 


 

Evoquons tout d'abord "Bye-bye maman". Comment se passe le tournage d'un court métrage ? Le timing est il plus serré ?

 

 Le timing est en effet plus serré, ce n’est pas plus d’une semaine de tournage, en général. Sur "Bye bye maman", Keren Marcianno ( la réalisatrice ) savait exactement ce qu’elle voulait, alors, malgré le timing dense, ça allait !.

 

 

 Tu te doutais du résultat du film ? Le mélange entre réalité et dessin animé ?

 

 Oui, car je m’étais faite une petite idée en lisant le scénario. Le film me fait penser à un conte un peu féérique. 

 

 C'est un univers très particulier qui ressort de ce court. Cela correspond à l'univers de Keren ?

 

 Oui ! C'est une réalisatrice tout en couleur !

 

 "Bye bye maman" peut-il découler sur un long métrage ?

 

 Non je ne pense pas. En revanche, j’espère retravailler avec elle un jour !

 

 Vous semblez très bien vous entendre...

 

 Oui on était très « proches » pendant le tournage. Aujourd’hui, on s’apprécie beaucoup ! 

 

 Autre court métrage : "Dans la cour des grands"

 

 Je l'ai tourné à Bordeaux. C'était ma première rencontre avec Annarita Zambrano avec qui j'ai plus récemment tourné "Corpus", un autre court dans lequel je joue le rôle d'un cadavre récupéré par deux petits garçons. Je devais jouer le cadavre les yeux ouverts et ce alors que j'avais une grosse toux durant le tournage ! Je me retenais durant chaque prise. C'était assez délicat !

 

 Tu as été souvent dirigée par une femme, as tu une préférence d'être dirigée par une femme plutôt que par un homme ?

 

 Je n'ai pas de préférence.

 

 

 Les longs métrages

 

 Commençons par "Puppy love", comment t'es tu retrouvée dans le casting ?

 

 Au départ, ils recherchaient une anglaise qui sache parler français. Je leur ai dit que j'étais bilingue. Suite au casting, Delphine Lehericey m’a appelée pour m’apprendre que j’étais prise, mais que le personnage serait dorénavant français ! J’étais vraiment contente..

 

 De quoi parle le film ?

 

 C'est une jeune fille de 13 ans qui vit avec son petit frère et son père, sa mère est morte depuis longtemps. Une nouvelle voisine, Julia, va débarquer et lui apprendre la vie telle que les ados la conçoivent : l'amour, les garçons, s'amuser...

 Dans le film, je suis une jeune fille de 16 ans qui adore faire la fête, fumer, les garçons.

 

 Quel genre de partenaire est Vincent Perez ?

 

 Il est chouette ! L ’équipe était beaucoup plus calme dès qu’il était là.

 

 Et Delphine Lehericey ? Quelle genre de réalisatrice est elle ?

 

 Drôle et déterminée !

 

 C'était un long tournage ?

 

 Environ un mois et demi entre la Suisse, la Belgique et le Luxembourg.

 

 Quand sort le film ?

 

 La date n'est pas définie. Courant 2013 !

 

 Parle moi d'Alias Caracallas...

 

 C’ est un téléfilm en 2 parties sur la vie de Daniel Cordier ( joué par Jules Sadoughi ), secrétaire de Jean Moulin ( joué par Eric Caravaca ). Je joue Domino, son premier amour. Il sera diffusé cette année.

 

 "La braconne" : de quoi traite ce film ?

 

 C'est l'histoire d'un vieux truand joué par Patrick Chesnais qui prend sous son aile Driss joué par Rachid Youssef. Ils vont ensemble faire les 400 coups. Ils vont rencontrer Lena, une jeune prostituée berbère que j'interprète. L'équipe était dans le respect du réalisateur, personne ne parlait plus fort que lui, c’était agréable pour se concentrer !

 

 Comment se met-on dans la peau d'une prostituée berbère ?

 

 Ce n'était pas tant de jouer une prostitué berbère mais plutôt de se mettre dans la peau d'une ado. Je suis en fait à mi chemin entre jouer les ados et les jeunes adultes.

 

 Quel genre de partenaire est Patrick Chesnais ?

 

 Je n’ai eu qu’une scène avec lui, et encore, nous n’avons pas vraiment eu d’échange dans le jeu, mais j’ai beaucoup de respect pour lui ! Et Rachid est un sacré comédien !

 

 

 Quels sont tes autres projets ?

 

 Un court "L'autre" de François Pragnère. Ce sera avec Bastien Bouillon avec qui j’ai déjà tourné dans "2 automnes 3 hivers". Il y aura également Albert Delpy. J'ai le rôle de la meilleure amie amoureuse du personnage principal. Le tournage est prévu pour l'été prochain.

 Je termine en février, en Suisse, "Deux automnes, trois hivers" avant de tourner un autre court "Zone imprévue" où je joue le rôle d'une vendeuse de Hot Dog dans un parking Ikea.

 

 On a pu te voir aussi dans un clip de Raphaël...

 

 Oui. On s’est rencontré un dimanche, et on tournait le week end d’après.

 

 Comment se passe le tournage d'un clip ?


Bien qu’on ait attendu toute une nuit avec les jeunes adolescents avant de tourner ( ce qui nous a permis de faire connaissance ), j’ai trouvé le moment de jeu très rapide et efficace. Et puis, c'était « dansant » de tourner avec le titre Manager en fond !

 

 Puisque que l'on parle de musique, la chanson t'attire t'elle ?

 

 Justement sur "Puppy love" et "Deux automnes, trois hivers", j’ai dû chanter. Mais de là à sortir un album, c’est une autre affaire ! Je n’en sais rien. J’aime beaucoup chanter, mais dans mon coin !

 

 En règle générale, tu prépares une scène de la même façon ? Ou certaines t'exigent une plus grande concentration ?

 

 Dans tous les cas, j’ai toujours besoin de me concentrer...

 

 Tu regardes les rushes de tes scènes ?

 

 Non. Mais sur "Puppy love" par exemple, je recevais les rushes sur internet le soir.

 

 On avait évoqué l'an dernier tes envies de réalisatrice. Et productrice ?

 

 Je ne sais pas encore. Ces questions de réaliser ou produire. L'idée me plait mais pas maintenant.

 

 La célébrité t'attire ?

 

 Non. Ce sont des rôles intéressants qui m’attirent.

 

 Petit jeu : si les films suivants n'existaient pas, lequel tu accepterais en premier :

 "Amelie Poulain" un rôle qui marque les esprits d'entrée de jeu, "Angelique" qui t'embarque dans une saga pendant plusieurs années, "La môme" rôle à performance avec peut être des récompenses à la clé, "Alien" une saga au succès international ou "The artist" un rôle atypique puisque muet... 

 

 Choix difficile (un silence)...je crois que je choisirai "La môme"

 

 J'en étais sûr !

 

 Tu aurais choisi quoi ?

 

 Je les adore tous mais j'ai un faible pour "Amélie Poulain" et c'est celui où je t'imagine le plus. Et un film comme "The artist" ? Muet en noir et blanc ? Ça te tenterait ?

 

 Oui.. J’adorais Amélie Poulain quand j’étais plus jeune. The Artist ? Oh oui, ne rien dire.. J ’aime les rôles silencieux, et j'adore danser ! j’en faisais avant ( de la danse ) !

 

 Puisque l'on parle d'originalité, quel est à ton avis le film le plus original auquel tu aies participé ?

 

 Je dirai "Deux automnes, trois hivers", de Sébastien Betbeder. C’est un moyen métrage dans lequel les personnages parlent principalement en monologues. J'ai trouvé le scénario hyper moderne et juste. Le tournage se finit en février. J’y joue une orthophoniste de 24 ans aux côtés de Bastien Bouillon.

 

 Qu'est ce qui a changé pour toi depuis un an ?

 

Rien, si ce n’est que, parfois, on demande à me rencontrer pour des essais suite au visionage d’un de mes films. C’est chouette !

 

Il ne nous reste plus qu'à nous dire rendez vous dans un an ?


 Eh bien oui, à dans un an !

 

 

Audrey Bastien dans le clip "Manager" de Raphaël" :

 

http://www.youtube.com/watch?v=bFnSfHwpoGA

 

 

La bande-annonce de "Bye-bye maman" :

 

http://www.youtube.com/watch?v=CwfF_38ekAA



11/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres