Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part »

B827FF4F-1E01-4E51-95A9-B7B53BF6C9DE.jpeg

 

 

Énième film de famille ? Oui et alors ? Quand le film en question devient l’adaptation d’un très beau livre de Anna Gavalda, on aurait tort de se plaindre. 

 

Une plainte à ranger au fond du placard de façon certaine quand on voit que Arnaud Viard en a tiré le meilleur tout en s’appropriant l’histoire. Et telle la romancière sachant constamment le faire, le cinéaste ne s’est pas non plus laissé emporté par le piège du pathos. Justement, l’équilibre entre rires et émotions se conjuguent parfaitement pour que le film s’apprécie pleinement. De la même manière que les chapitres du livre sont prenants d’un bout à l’autre, les scènes du film s’enchaînent sans temps mort avec de merveilleux jeux d’acteurs face à la caméra, face à nous.

 

Le casting est donc, dans ce sens, impeccable. Il serait grand temps que l’on évoque davantage le talent énorme de Jean-Paul Rouve qui n’est pas qu’un Tuche mais surtout un acteur qui sait apporter une certaine sobriété à son jeu, sans jamais tomber dans la surenchère. A le voir avec son côté patriarche on réalise d’un coup que cela fait 20 ans que l’on suit cet acteur et son énorme talent. 

 

Ses partenaires de jeu sont tous impeccables également. On serait tenté de leur mettre une mention spéciale à chacun que ce soit Camille Rowe qui incarne la petite sœur (pas si) irresponsable ou le frangin, Benjamin Laverhne qui nous apporte sans doute nos meilleurs rires du film. 

 

Non bien sûr comment oublier les autres dames du film ? La toujours craquante Alice Taglioni, l’impeccable Elsa Zylberstein, la magnifique Aurore Clément sans oublier, petit coup de cœur, Flore Bonaventura complètent notamment cette excellente petite troupe.

 

Intelligemment condensé sur un format de 1h30 qui sied parfaitement au film, « Je voudrai... » est un vrai film chaleureux avec même quelques surprises dont un twist que l’on ne voit pas venir qui renforce l’impression excellente que l’on a sur l’ensemble d’une œuvre fort réussie.

 



31/01/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 297 autres membres