Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"L'amour dure trois ans"

 

 

L'Amour dure trois ans

 

Mais cela sera là bien le seul reproche à faire sur une très jolie comédie qui enchaine les belles idées scénaristiques à commencer un prologue de quelques minutes, bien vues, sur la vie d'un couple de sa passion à son déchirement.C'est aussi un beau casting. Il y a d'abord Gaspard Proust, miroir de l'auteur/réalisateur, avec son air lunaire, Pierrot moderne. Il n'est aucunement le sosie de Beigbeder pourtant on a l'impression de ne voir que lui. 

 

Et puis il y a la délicieuse Louise Bourgoin plus belle à chaque apparition, aussi à l'aise dans la comédie que dans des visages plus sérieux, l'actrice semble avoir un énorme potentiel qu'elle n'a pas fini d'exploiter. 

 

N'oublions pas Frédérique Bel, Jonathan Lambert, les vétérans Anny Duperey et Bernard Menez (qui est un Beigbeder dans quelques années) et surtout JoeyStarr qui, décidément, se complait à se retrouver dans des personnages à mille lieux de l'image qu'il donne au public.

 

Premier test réussi pour Beigbeder le réalisateur qui nous propose la plus belle comédie romantique, avec "La délicatesse", depuis longtemps. Et puis un fan de "Windmills of my minds" de Michel Legrand ainsi que de "L'affaire Thomas Crown" avec Steve McQueen, mentionnés dans le film, a forcément une intelligence d'esprit de tous les instants.

 



02/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres